blacknews.fr

Batiste, Kidjo, Silk Sonic, Day… et les lauréats des Grammy Awards 2022

Jon Batiste est sans conteste le grand gagnant de cette 64e cérémonie. Sur onze nominations, le jazzman a raflé 5 récompenses. Silk Sonic (Bruno Mars et Anderson .Paak) s’offre quatre trophées. Quant à Angélique Kidjo, elle reçoit le cinquième Grammy de sa carrière. Voici les grands gagnants de cette cuvée 2022.

Angélique Kidjo, meilleur album de musique du monde ou Global Music

Et de cinq pour Angélique Kidjo qui s’offre sa dernière récompense pour son album Mother Nature (Dame Nature) devant la jeune génération représentée dans cette liste par Wizkid (Made in Lagos: Deluxe Edition), Femi Kuti and Made Kuti (Legacy+), le chanteur-compositeur et producteur Ghanéen Rocky Dawuni (Voice of Bunbon, Vol. 1) et les chantres de la culture hawaïenne Daniel Ho & Friends. Angélique Kidjo, une habituée des Grammy Awards a été nominée à neuf reprises depuis 1994 pour son album Agolo, pour finalement cinq trophées : Celia (2020), Sings (2015), Eve (2014) et Djin Djin (2007).

Jon Batiste – Album de l’année, Meilleure performance American Roots, Meilleure chanson American Roots, Meilleure bande originale pour les médias visuels, Meilleur clip vidéo

Jazzman émérite, Jon Batiste, le chef d’orchestre de 35 ans,  directeur musical de l’émission The Late Show with Stephen Colbert et directeur de la création du National Jazz Museum de Harlem, a travaillé avec nombre de sommités dont Stevie Wonder, Prince, Willie Nelson, Lenny Kravitz, et Mavis Staples). Avec onze nominations, Jon Batiste a remporté cinq prix pour ses œuvres musicales les plus récentes. Son huitième album studio We Are a remporté l’album de l’année. L’un de ses singles, “Cry”, a remporté la meilleure performance américaine Roots et la meilleure chanson American Roots. Son autre chanson, “Freedom”, a remporté la catégorie Meilleur vidéoclip. Son travail sur Soul, la musique du film d’animation Pixar, après le Golden Globe 2021,a reçu le prix de la meilleure bande originale pour les médias visuels. Il devient le premier artiste noir à remporter le titre convoité en 14 ans.

Kanye West featuring the Weeknd & Lil Baby, Meilleure performance de rap mélodique

Bien qu’absent de la cérémonie pour comportement jugé raciste contre le présentateur Trevor Noah (lire notre article), Kanye West qui vient d’annoncer son retrait du festival Coachella, Kanye West a néanmoins raflé la catégorie meilleure performance mélodique.

[Cet album] a fini par être un espace sûr pour que les femmes noires racontent leurs histoires, pour que nous apprenions les unes des autres, que nous riions les unes avec les autres et que nous ne soyons pas exploitées en même temps. Jazmine Sullivan

 

Jazmine Sullivan – Meilleur album R&B et Meilleure performance R&B 

Jazmine Sullivan est grâce à son quatrième album, Heaux Tales, deux fois lauréate d’un Grammy pour le meilleur album R&B 2021,. Reçue par une standing ovation bien méritée, la native de Philadelphie qui a chanté sur scène à treize ans avec Stevie Wonder, a déclaré : “[Cet album] a fini par être un espace sûr pour que les femmes noires racontent leurs histoires, pour que nous apprenions les unes des autres, que nous riions les unes avec les autres et que nous ne soyons pas exploitées en même temps. C’est ce dont je suis le plus reconnaissant. Alors, bravo à toutes les femmes noires qui vivent juste leur vie et qui sont belles.

Elle aura eu finalement trois trophées, car le deuxième single de son album, Pick Up Your Feelings, est à égalité avec Leave The Door Open de Silk Sonic pour la meilleure performance R&B.

Silk Sonic – Chanson de l’année, Disque de l’année, Meilleure performance R&B, Meilleure chanson R&B

Bien que Bruno Mars et Anderson .Paak soient déjà, à titres individuels, tous deux lauréats d’un Grammy  – avec 11 victoires pour Bruno et 4 pour Anderson -, ils remportent cette année en tant que collectif, deux des quatre grandes catégories avec la chanson et le disque de l’année ainsi que la meilleure chanson et performance R&B pour leur premier single, “Leave The Door Open”. D’Mile, le producteur du titre, a dédié la victoire à sa mère décédée le 30 mars.

H.E.R  Meilleure performance R&B traditionnelle

Nominée dans quatre catégories (Meilleur album R&B pour Back of My Mind ), meilleures chanson et performance R&B pour “Damage”, c’est finalement dans le R&B traditionnel que H.E.R., le “futur du R&B”, s’offre le cinquième Grammy de sa très jeune et fructueuse carrière. L’auteur-compositeur-interprète n’a pas pu recevoir son prix lors de la cérémonie, car elle se préparait pour sa performance. Elle a décroché son cinquième Grammy avec son dernier album studio, Fight For You, la bande original du film Judas and the Black Messiah.

Tyler, The Creator – Meilleur album de rap

Deux ans après avoir remporté la catégorie Meilleur album de rap avec son album, IGOR, Tyler a de nouveau remporté le prix pour son dernier album, Call Me If You Get Lost. Leader du collectif de hip-hop alternatif Odd Future et membre du groupe EarlWolf, The Creator est aussi producteur, acteur, designer, graphiste, réalisateur, scénariste et styliste. Tyler Okonma, son nom à l’état civil, est né à Los Angeles, d’un père nigérian qu’il dit n’avoir jamais connu et d’une mère afro-américaine. 

Soja- Meilleur album Reggae

La couronne est finalement allée à Soja, SOJA, un groupe de reggae américain composé de 5 membres. Actif depuis 2001, le groupe connaît une ascension fulgurante depuis quelques années seulement. Dans la liste des nominés, Sean Paul (Live N Livin), Etana (Pamoja), Gramps Morgan (Positive Vibration), Jesse Royal (Royal ) et Spice (10).

Baby Keem et Kendrick Lamar – Meilleure performance de rap

Baby Keem a remporté le premier Grammy Award de sa carrière pour la meilleure performance rap pour “Family Ties” avec son grand cousin, le rappeur acclamé Kendrick Lamar. Un pimpant Keem a accepté le prix en solo sur scène dans sa ville natale de Las Vegas. L’artiste de 21 ans était en hausse dans cinq catégories au total, dont le meilleur nouvel artiste.

Andra Day  Meilleure bande originale de compilation pour les médias visuels

Dans la peau de Billy Holiday dans Les États-Unis contre Billie Holiday (lire notre article), Andra Day, en sa qualité de chanteuse, a aussi participé à la bande originale du film. Sa victoire pour la meilleure bande originale de compilation pour les médias visuels marque son premier Grammy Award. En apprenant sa victoire, Day s’est rendue sur Instagram et a partagé une photo de la catégorie qu’elle a gagnée. “Merci mon Dieu”, a-t-elle écrit dans la légende de son message avec des mains en prière et un emoji au cœur vert. “reconnaissant pour vous tous @leedaniels @salaamremi #billieholiday.”

Black Coffee   Meilleur album de danse / musique électronique

Le DJ international sud-africain a remporté son premier Grammy pour son album, Inconsciemment. Il a accepté le prix avec son fils aîné et a remercié les autres producteurs, David Guetta, Pharrell et les artistes de son album. “Je veux remercier Dieu pour le don de la musique et de pouvoir la partager avec le monde”, a-t-il déclaré avant de remercier son équipe. “Et guérissez certaines âmes et aidez les gens à traverser tout ce qu’ils traversent dans la vie.” 

Questlove – Meilleur film musical

Déjà lauréat le 27 mars dernier de l’Oscar du meilleur réalisateur de film documentaire avec son documentaire acclamé Summer of Soul (… Ou quand la révolution ne pouvait être télévisée), Questlove compte désormais six Grammy Awards au total dans sa carrière après avoir remporté la catégorie Meilleur film musical lors de la cérémonie de cette année. 

“Cela m’a juste frappé que nous n’ayons pas vraiment mis en lumière ce qui compte dans le film – les beaux artistes qui y ont joué”, a-t-il déclaré, avant de nommer les artistes qui se sont produits au Harlem Gospel Festival de 1969 exploré. 

CeCe Winans – Meilleure performance / chanson de gospel, meilleur album de gospel et meilleure performance / chanson de musique chrétienne contemporaine

La légende du gospel CeCe Winans a remporté la meilleure performance / chanson de gospel pour son single “Never Lost”. Son album studio Believe For It a remporté le prix du meilleur album de gospel, tandis que son single du même nom a remporté le prix de la meilleure performance / chanson de musique chrétienne contemporaine.

Lucky Daye – Meilleur album R&B progressif

Le compositeur – interprète américain de la Nouvelle-Orléans, en Louisiane, sans abri avant son crochet sur American Idol, a raflé la mise,  “J’essaie d’être sexy, mais je pleure à l’intérieur”, a plaisanté Lucky Daye lors de son discours pour sa première victoire aux Grammy Awards avec son EP, Table For Two. Alors que la nouvelle de sa victoire a frappé les réseaux sociaux, une photo de son audition de 2005 sur American Idol est apparue, et maintenant à 36 ans, il a également récemment marqué sa première entrée au Billboard Hot 100 avec “Over”. 

Liste complète des gagnants 2022 sur la page officielle des Grammys Awards.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Start typing and press Enter to search

Abonnez-vous à notre Newsletter !

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

Votre inscription a bien été enregistrée ! Merci

%d blogueurs aiment cette page :