Boseman, Kaluuya, Andra Day, Boyega et « Soul », triomphent aux Golden Globes 2021

Chadwick Boseman triomphe à titre posthume, pour son rôle dans « Le Blues de Ma Rainey »

Les lauréats au Golden Globes 2021

La Rédaction.

 

La 78e édition des Golden Globes qui honore l’excellence dans le cinéma et la télévision a livré ses secrets le dimanche 28 février consacrant « The Crown », la sérié sur la royauté britannique. Elle a aussi récompensé à titre posthume Chadwick Boseman, « Soul » – Meilleur film d’animation -, Daniel Kaluuya, John Boyega et grande surprise de la soirée, la nouvelle actrice Andra Day, première femme noire en 35 ans à obtenir le prix de la meilleure actrice dans un film de fiction pour « Les Etats-Unis contre Billie Holiday ».

 

 

Un jury sans journaliste noir

Pendant cette soirée virtuelle qui consacrait les talents cinéma et télé de cette année, une controverse a été brièvement évoquée : l’absence de journaliste noir dans le jury. En effet, lAssociation de la presse étrangère d’Hollywood composée de 87 membres, qui supervise l’événement, est sous un nouveau feu, car une enquête récente du Los Angeles Times a révélé des manquements à l’éthique et que la HFPA (Hollywood Foreign Press Association) ne compte pas un seul journaliste noir parmi ses 87 membres. « Ce soir, alors que nous célébrons le travail d’artistes du monde entier, nous reconnaissons que nous avons notre propre travail à faire », a déclaré Helen Hoehne, membre allemande de la HFPA, lors de la cérémonie), rapporte le site en ligne Entertainment. Fait que l’une des présentatrices a aussi ironiquement évoqué en début de soirée en prenant comme référence la fameuse série d’animation des studios Pixar : « Soul est un magnifique film d’animation de Pixar où l’âme d’un Noir est sortie de son corps pour devenir un chat. La HFPA a réagi à cette situation parce qu’elle compte cinq membres félins ».

 


Lire aussi : Cheadle, « Soul », Davis, King… et les autres nominations au Golden Globe 2021


 

Les acteurs et actrices noir(e)s honoré(e)s

 

 

Malgré l’absence de représentation noire au sein de l’Association de la presse étrangère d’Hollywood, plusieurs acteurs noirs ont été couronnés : Chadwick Boseman, qui a triomphé à titre posthume pour Ma Rainey’s Black Bottom – un prix que sa femme, Taylor Simone Ledward, a accepté avec larmes en son nom -, Daniel Kaluuya, Meilleure performance d’un acteur dans un second rôle dans un film pour Judas et le Messie noir (lire notre article sur Shaka King, le réalisateur) devant Leslie Odom Jr. (One Night In Miami) ; John Boyega, Meilleure performance d’un acteur dans un second rôle dans une série, une série limitée ou un film réalisé pour la télévision pour Small Axe ( Lire Letitia Wright et John Boyega à l’affiche de « Small Axe », la série historique de Steve McQueen).

 

 

Et le soir où la plupart des favoris l’ont emporté, la nouvelle actrice Andra Day a créé la grande surprise de la soirée, devançant la concurrence acharnée de Viola Davis (Le blues de Ma’ Rainey), Frances McDormand et Carey Mulligan pour remporter le trophée de la meilleure actrice dans un film de fiction pour Les Etats-Unis contre Billie Holiday (The United States vs Billie Holiday) – la première fois qu’une actrice noire remporte cette catégorie en 35 ans. Sans oublier Soul, meilleure série d’animation et meilleure musique originale.

 

Catégories musique

 

Dans la catégorie meilleure chanson originale, trois nominations dont « Fight For You » de H.E.R pour  Judas and the Black Messiah, « Speak Now », One Night in Miami et  » Tigress & Tweed,  »  Les États-Unis contre Billie Holiday, mais aucun gagnant. On se consolera avec la victoire de Soul dans la catégorie meilleure musique originale.

 

 

Written by La Rédaction