Shaka King, réalisateur de « Judas and the Black Messiah » : « Je n’ai pas besoin que les Blancs s’intéressent à ce que je fais, mais j’ai besoin d’argent »

Le réalisateur du très attendu « Judas And The Black Mesiah » présentera son film aujourd’hui au Sundance Festival

Shaka-King-Judas-And-The-Black-Messiah

Par Thomas Kwasi.

 

« Judas and the Black Messiah » dont la première est prévue aujourd’hui au Sundance Film Festival – la sortie officielle est annoncée pour le 12 février aux Etats-Unis sur HBO/OCS -, est l’un des films parmi les plus attendus de cette année. Shaka King, le réalisateur, très remonté, raconte les difficultés pour  financer son film malgré la présence du producteur Ryan Coogler (« Black Panther », « Creed ») et la présence des acteurs de « Get Out » Lakeith Stanfield (« NWA », « Dope ») et la star Daniel Kaluuya (« Black Panther », « Queen & Slim »).

 

Affiche Judas And The Black MessiahLors d’une interview avec Questlove, le réalisateur de Summer Of Soul, Shaka a évoqué ses déboires financiers en 2013 après son premier film, Newlyweeds,  qu’il dit avoir « donné pour rien à un terrible distributeur ». C’est cette expérience qui a forgé en lui cette méfiance qu’il voue au milieu. Mais il en a aussi tiré des leçons. « En tant qu’artiste noir, j’ai dû mesurer mon succès selon une autre unité pour ma propre santé mentale et mon propre bonheur », a-t-il déclaré. « C’est génial parce que cela m’a permis d’atteindre un niveau psychologique où je n’ai pas besoin que les blancs s’intéressent à ce que je fais », a-t-il poursuivi. « Je n’ai pas eu besoin que les blancs s’intéressent à ce que je fais depuis des années. Mais le fait est que j’ai besoin d’argent pour faire des choses ».

 

Judas et le Messie noir, une histoire de trahison

 

Il a ensuite enchaîné sur les difficultés rencontrées pour financer Judas And The Back Messiah. Shaka King avoue avoir pensé que Judas et le Messie noir, qui raconte l’histoire de William O’Neal, infiltré dans la section de l’Illinois du Black Panther Party pour recueillir des renseignements sur le président Fred Hampton pour le compte du FBI. Fredrick Allen Hampton (30 août 1948 – 4 décembre 1969), président de la section de l’Illinois du Black Panther Party (BPP) et vice-président du BPP national, a fondé la Rainbow Coalition, une importante organisation politique multiculturelle qui comprenait initialement les Black Panthers, les Young Patriots et les Young Lords, et une alliance entre les principaux gangs de rue de Chicago pour les aider à mettre fin aux luttes intestines et à œuvrer pour le changement social.

Shaka pensait recevoir facilement un financement de studio étant donné la renommée de son producteur, Ryan Coogler, auréolé du succès de Black Panther, et la présence à l’affiche des stars Lakeith Stanfield et Daniel Kaluuya.

« J’avais pensé me retrouver dans une situation de guerre d’enchères, où tous les studios seraient en lice. Mais c’était sans compter avec les algorithmes de rentabilité de l’industrie. La Warner Bros. nous ont rabaissés par rapport à ce qu’ils étaient prêts à nous donner pour faire un film comme celui-ci parce qu’ils pensaient qu’il ne valait pas assez », a-t-il expliqué. « Ils pensaient que ça ne rapporterait pas assez d’argent en se basant sur les algorithmes qu’ils ont mis au point et qui sont totalement ridicules […] Quand vous entendez cela, le capitalisme, le racisme, « je pensais que vous aimiez tous faire de l’argent », a-t-il poursuivi. « C’est comme une vraie maladie mentale. »


Written by La Rédaction