Kémi Séba annonce officiellement une alliance avec la NFAC, la milice armée afro-américaine

La Rédaction

 

Il l’avait annoncé lors de sa conférence de presse parisienne : « Nous préparons une action d’envergure ». C’est de cette alliance entre la NFAC (Voir notre article) et son équipe Urgences panafricanistes dont il était certainement question. Kémi Séba est « plutôt Black Power plutôt que Black Lives Matter » : Grand Master Jay et Kémi actent officiellement cette association dans une déclaration.

 

Dans une vidéo titrée « Nous sommes Black Power plutôt que Black Lives Matter », Kémi Séba et Grand Master Jay annoncent que les deux organisations ont décidé de s’allier dans la lutte pour le respect des Noirs.

Grand Master Jay : « Comme nous continuons à nous battre pour la libération, pour la liberté de notre peuple, afin d’être traité comme des êtres humains à égalité.

Ici, aux USA, le NFAC a décidé de relever le défi pour protéger notre peuple.

Il est tout à fait logique que nous nous joignions à des frères qui ont le même état d’esprit de l’autre côté du globe.

Je suis heureux d’annoncer aujourd’hui que le NFAC, est maintenant allié au mouvement panafricain et à mon frère Kémi Séba, que j’aime tellement, que je consacrerai ma vie à me battre jusqu’à la mort pour la cause du panafricanisme et façon globale, conjointement avec la NFAC

Kémi Séba, nous te soutenons, nous nous alignons avec vous, comme vous vous alignez avec nous.

Un monde, une voix, un peuple

Uhuru (Liberté, indépendance en langue swahili) »

 


Voir aussi : Kémi Séba appelle les Noirs à ne pas se victimiser et prône l’autodétermination des afro-descendants


Et Kémi Séba de conclure : « Ce que vous venez d’observer, est la stricte continuité  de ce que nous avons toujours prôné. Cette alliance ne peut être une surprise parce que nous ne sommes pas de la génération qui prône la victimisation. 

Nous le disons, nous le répétons, nous ne voulons pas l’intégration, one ne force personne à nous aimer, mais on va forcer tout le monde à nous respecter.

Ils finiront par comprendre »

Written by La Rédaction