L’Expo « Zoos Humains » au Mémorial Act, inaugurée en 2016, fait écho à l’actualité

La rédaction

 

Black Lives Matter ! Suite au débat au Centre Pompidou intitulé : Discriminations que peut faire la culture ?, auquel nous avons consacré deux reportages, la rédaction vous propose de voir ou revoir l’Exposition « Zoos Humains » inaugurée en 2016, au Mémorial Act en Guadeloupe. Une réflexion sur l’image de l’homme noir véhiculée par l’imaginaire coloniale. L’exposition a été conçue par la Fondation Lilian Thuram Education contre le racisme. Avec les explications de l’historien Pascal Blanchard et le témoignage de Lilian Thuram.

 

L’invention du Sauvage

Cette exposition d’une valeur historique incontestable, nous raconte l’histoire de femmes, d’hommes et d’enfants, venus d’Asie, D’Afrique, d’Océanie des Amériques et parfois d’Europe, exhibés en Occident et ailleurs, dans des cirques, des cabarets, des foires, des zoos, dans des expositions universelles et coloniales. Ainsi, L’Europe, l’Amérique et le Japon, vont pendant presque cinq siècles (1490-1960) les exhiber comme des prétendus « sauvages ». Une histoire oubliée, pour une pratique qui contribue à légitimer la hiérarchie entre les hommes selon leur couleur de peau.

Written by La Rédaction