Les #Oscars font de l’inclusion une exigence pour le Prix du Meilleur film à partir de 2024

Les Oscars font de l’inclusion une exigence pour le Prix du Meilleur film à partir de 2024

Par la Rédaction

 

En ces temps de Black Lives Matter, aucune industrie n’échappe au phénomène de représentation raciale. Il y a 5 ans le hashtag #OscarsSoWhite avait déclenché un vive débat au sein de l’académie et du milieu du cinéma. Le groupe de réflexion dévolu aux nominations a finalement entendu le message puisqu’à partir de 2024, l’Oscar du meilleur film ne sera accordé qu’à partir de critères d’inclusion bien définis aussi bien dans la production que la promotion des films. 

 

 

Des critères bien précis

Pour être éligible à l’Oscar du meilleur film, ce dernier devra répondre à certains critères de représentation à partir de 2024. Afin de « promouvoir réellement la diversité et traiter les problèmes systémiques au sein de l’industrie », a annoncé mardi l’Académie des arts et des sciences du cinéma.

C’est un procédé déjà en vigueur au Royaume-Uni, développé par le British Film Institute qui impose  des normes bien précises pour l’obtention du financement de certains projets. Effectuées en consultation avec le Guilde des producteurs d’Amérique et introduites dans le cadre d’une initiative appelée Aperture 2025, l’organisation a déclaré que ces mesurent avait pour objectif « d’encourager une représentation équitable à l’écran et hors écran afin de mieux refléter la diversité du public cinématographique ».

Les films devront donc se conformer à au moins deux des quatre critères de référence. Ils doivent notamment présenter des acteurs issus de groupes sous-représentés dans des rôles importants ou représenter au moins 30 % de l’ensemble des acteurs du film ; une mesure également exigée pour tous ceux qui travaillent en coulisses. Ce qui constitue « un engagement significatif en faveur de l’apprentissage rémunéré, des stages et du développement de carrière ; et une représentation significative parmi les équipes consacrées au marketing, à la publicité et à la distribution. »

Pendant les campagnes des Oscars en 2022 et 2023, les films devront soumettre un formulaire confidentiel de « normes d’inclusion ».

 

Plus de diversité à tous les niveaux

La dernière annonce fait suite à une campagne concertée de l’Académie pour augmenter le nombre de ses membres, en admettant plus de femmes et de personnes de couleur. En juin, 819 nouveaux membres supplémentaires ont été invités à rejoindre le groupe, dont 45 % de femmes et 36 % de personnes de couleur. La représentation de ces dernières a plus que doublé depuis le début de l’initiative d’adhésion en 2016.

Les Oscars sont entrés dans l’histoire plus tôt cette année lorsque « Parasite » a été oint meilleur film, devenant ainsi le premier film non anglophone et le premier film sud-coréen à recevoir ce prix.

 

Source : CNN

Written by La Rédaction