blacknews.fr

Mort de Ronald “Khalis” Bell, co-fondateur de Kool & The Gang, à 68 ans

Ecouter l'article

Par la Rédaction

 

Ronald “Khalis” Bell, co-fondateur et chanteur du groupe Kool & the Gang, est décédé. Il avait 68 ans. Il était à l’origine de la création, avec son frère Robert “Kool” Bell, des Jazziacs, en 1964 qui deviendra en 1967 The Soul Machines avant d’endosser le costume de Kool & The Gang, l’une des plus grandes « success sto­ries » de la musique Afro-américaine. Ils sont à l’origine des classiques funk tels “Ladies Night” (1979), “Celebration” (1980), “Get Down On It” (1981) ou encore “Fresh” (1984).

 

“Bell est mort chez lui, dans les îles Vierges américaines, mercredi matin, avec sa femme à ses côtés”, a déclaré la publiciste Sujata Murthy. La cause du décès n’a pas été révélée.

Bell a écrit et composé certaines des plus grandes chansons du groupe, dont “Celebration”, “Cherish”, “Jungle Boogie” et “Summer Madness”, qui a été utilisée dans plusieurs films dont “Rocky” et “Baby Boy”. La chanson a également été utilisée dans une publicité pour les chaussures Nike mettant en scène LeBron James.

 


Lire aussi sur blacknewsmagazine.com : Le Barrière Enghien Jazz Festival A Fêté Ses 20 Ans Avec Kool And The Gang, Maceo Parker…Stanley Clarke


 

Une saga américaine

Les Kool & The Gang, sont une des plus grandes « success sto­ries » de la musique Afro-américane de ces dernières décennies. L’instigateur de Ia grande saga, c’est le bassiste Robert « Kool » Bell qui, en compagnie de son frère Ronald Bell (saxophone) et cinq autres étudiants de Ia Lincoln High School de Jersey City, à savoir Dennis Thomas (saxopho­ne), George Brown (batterie), Robert Mickens (trompette), Woody Sparrow (guitare) et Rick Westfield (claviers), forment les Jazziacs, en 1964. Mais Ia période total jazz de Robert « Kool » Bell et ses comparses sera courte. En 1967, le groupe rempla­ce Woody Sparrow par Claydes Smith à la guitare, change de nom et devient The Soul Machine. IIs s’orientent vers une direction plus rhythm’n blues, tout en préservant la facette « street-jazz-funk ».

Lire la suite Funk 70’S (4/4) : Kool & The Gang, Con Funk Shun, Cameo, James MTumé sur blacknewsmagazine.com

1 Comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Start typing and press Enter to search

Abonnez-vous à notre Newsletter !

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

Votre inscription a bien été enregistrée ! Merci

%d blogueurs aiment cette page :