« Jerusalema » du sud-africain Master KG : l’histoire d’un titre qui fait danser la planète

La Rédaction

 

C’est le tube de l’été. Sorti fin 2019, le titre du jeune musicien et producteur sud-africain Master KG, interprété par la chanteuse Nomcebo Zikode – et un remix avec Burna Boy –, cartonne sur les réseaux sociaux. La chanson bat tous les records avec plus de 58 millions de vues sur YouTube pour le clip officiel de Jérusalema et figure dans le top 5 mondial de Shazam. Sur Tik Tok, le clip a été visionné plus de 65 millions de fois, et la danse plus de 77 millions !

 

Un tube qui part de l’Afrique….

Avec « Jerusalema », c’est le monde entier qui a été atteint par les paroles (en zulu), que l’on répète sans même les comprendre, et surtout cet incroyable rythme repris d’Afrique en Europe, et qui a détrôné les Lambada, Macarena, Despacito, Waka Waka, The Ketchup Song, Gangnam Style et autres tubes dansants des étés précédents. « Nous avons fait la chanson en août 2019 et l’avons sorti en décembre. Elle est devenue un hit en Afrique du Sud et elle a engendré un style de danse qui est devenu à la mode partout, du Portugal à l’Angola, et même au Kenya et au Rwanda. Tous les pays du monde ont aimé cette chanson et je suis vraiment honoré », a déclaré Master KG.

 

 

….et connait un succès sur les réseaux sociaux

Remixé en mai 2020, dans une collaboration avec la star nigériane Burna Boy, qui a participé à l’album The Gift de l’Américaine Beyoncé, la chanson, une prière dédiée à Jerusalem, connaît depuis un mois une fabuleuse nouvelle vie sur les réseaux sociaux. Le clip qui l’accompagne est également fabuleux. Même des prêtes en soutane se déchainent sur ce hit.

 

Le hashtag #JerusalemaDanceChallenge

Mais c’est avec le hashtag #JerusalemaDanceChallenge que la planète est entrée dans la danse… En inventant leur propre chorégraphie ou en suivant celle qui fait le buzz, ce sont des soignants français, des religieux en Italie ou à Jérusalem, des enfants en Afrique ou encore de jeunes Portugais qui se lancent des défis en inventant de nouvelles chorégraphies, avec, toujours, un magnifique sourire aux lèvres. Dans une des versions devenues virale grâce à un groupe de jeunes Angolais, les pas s’exécutent avec un plat à la main que l’on déguste en dansant. Ce défi continue à être relevé dans plusieurs pays anglophones du continent. « Je dirais que la première version de la chorégraphie qui a été faite en Angola reste ma préférée, car elle a donné naissance à tous les défis de danse du monde entier » a confié Master KG au journal sud-africain The Sowetan. « C’est une danse qui a été réalisée par des Angolais, puis le Portugal a suivi et elle est devenue virale à partir de ce moment-là » précise-t-il.

 

 

Qui est Master KG ?

Master KG est un jeune musicien et producteur de musique de 24 ans né en Afrique du Sud dans la province du Limpopo au nord-est du pays. Il produit de l’afro-beat et connaît très vite le succès puisque son album Skeleton Move (sorti en 2018) lui permet de remporter un African Musik Magazine Award. Il est également connu comme le pionnier de la danse Balobedu. Cependant Jerusalema dépasse toutes ses espérances en termes de succès car cette chanson est son premier travail à sortir des frontières de son pays. Master KG travaille cet été sur un nouvel EP de Jerusalema appelé Jerusalema Deluxe qui sortira probablement en septembre avec de nouvelles chansons que l’on espère aussi réussie que Jerusalema.

Written by La Rédaction