#MrEazi, la star nigériane de 29 ans lève 20 millions $ pour financer les artistes émergents

Eazi a collecté 20 millions de dollars pour investir dans les créateurs de musique africains

La Rédaction

 

Le « Zagadat » que vous entendez souvent au début des sons nigérians est sa signature. La star de l’afro-pop nigériane, créateur du style « banku Music » – un mélange de Highlife ghanéen et de rythmes nigérians – est aussi un businessman. Il a réussi à collecter 20 millions de dollars pour investir sur les artistes africains émergents via une plateforme dédiée. Le but de ce projet financé par 88mph, une société de capital-risque africaine : créer un nouveau modèle de financement pour le secteur de la musique sur le continent, défaillant en financements bancaires.

 

 

Un financement à partir de données collectées par la plateforme

« Les artistes ne peuvent pas aller à la banque pour obtenir de l’argent pour leur musique parce que les institutions financières ne comprennent pas comment garantir la propriété intellectuelle. On peut avoir des crédits pour des propriétés physiques, mais pas pour la musique. Donc, comme peu de gens comprennent le monde de la musique, il n’y a pas de produit financier ad hoc », explique-t-il.

Les artistes sélectionnés recevront en amont un financement en fonction de leurs revenus et de leurs prévisions de revenus, en utilisant des mesures telles que les revenus générés par le streaming, a déclaré M. Eazi à CNN.

« Pour les artistes qui ont déjà des traces dans l’industrie, nous nous contenterons de faire nos recherches. Nous pouvons vérifier combien ils gagnent ou sont susceptibles de gagner grâce à leurs revenus en streaming, par exemple », a-t-il expliqué. « L’avance initiale investie sera remboursée en plusieurs versements au fur et à mesure que les revenus de l’artiste commenceront à augmenter », a-t-il ajouté.

 

Des choix fondées sur des données tangibles

MrEazi, qui compte plus de cinq millions d’auditeurs par mois sur Spotify, affirme que l’Africa Music Fund (AMF) permettra également d’élargir l’audience des groupes musicaux en les aidant à trouver et à réserver des spectacles ainsi qu’à distribuer leur musique.

« Les artistes utilisent essentiellement la plateforme pour distribuer leur musique et nous suivons leur progression. De cette façon, nous pouvons prendre des décisions fondées sur des données pour savoir sur qui investir », a-t-il ajouté.

« Nous établirons un contrat de représentation et de gestion de deux ans avec chacun. Nous les aiderons à gérer leur musique, et à mesure qu’ils grandissent, nous déduirons l’investissement initial de leurs revenus », a-t-il précisé.

 

 

Le fonctionnement de la plateforme

Eazi indique que sa société mère emPawa Africa, en partenariat avec la société de technologie musicale Vydia, lancera Cinch Distro, une plateforme de distribution pour les nouveaux artistes.

Grâce à Cinch Distro, les artistes peuvent télécharger une chanson dans les grands magasins de musique pour environ 1,19 $, ou environ 10 $ pour un téléchargement illimité de chansons.

« Les artistes s’inscrivent sur la plateforme et font leur musique. La plateforme dispose d’une technologie basée sur l’intelligence artificielle qui filtrera leurs revenus éventuels en fonction du nombre de flux et d’autres paramètres qu’ils reçoivent sur la plateforme « , explique-t-il .

 

 

Mr Eazi , musicien-businessman

En 7 ans, Mr Eazi s’est hissé au sommet des charts nigérians. Avec juste deux albums majeurs, une mixtape et Life Is Eazi, Volume 1, Accra to Lago. Oluwatosin Ajibade alias Eazi, 29 ans, originaire de Port Harcourt (sud du Nigéria, fait son entrée en 2013 sur la scène nigériane déjà bien encombrée, avec un EP About to Blow. Il est, avec Techno, parmi les premiers artistes Naija à signer avec une major en 2018, en l’occurence Universal Music, qui venait de lancer sa branche nigériane. A 16 ans, il débarque à l’université Kwamé NKrumah de science et technologie dans le but d’être ingénieur en mécainique. Déjà, étudiant, il est pris par le virus du business, il monte une société d’importation de boissons, une plateforme e-commerce et une société d’événementiel, Swagger Entertainment.

Written by La Rédaction