Clap de fin pour « Lovecraft Country », la série d’horreur sur l’Amérique raciste des 50’s

Lovecraft Country

La Rédaction.

 

La deuxième saison de « Lovecraft Country » (lire notre article), la série dramatique dans l’Amérique raciste des années 1950 créée par Misha Green (« Underground ») et produite par Jordan Peel (« Get Out ») et J. J. Abrams, n’aura pas lieu. Conçue à l’origine comme une série limitée, la proposition de la showrunner Misha Green pour une suite n’a pas abouti, malgré une critique positive et de solides performances d’audience en 2019, avec des chiffres comparables à ceux de « Watchmen », meilleure série et prix de la meilleure actrice pour la réalisatrice de « One Night In Miami », Regina King, aux Emmy Awards 2020.

 

 

La fin de la série en fait désormais un classique du « Black Horror »

Lovecraft Country est série dramatique dans l’Amérique raciste des années 1950 . Composée de dix épisodes, la série raconte l’histoire d’Atticus Freeman (Jonathan Majors, aperçu dans Da 5 Bloods : Frères de sang de Spike Lee), un jeune Noir de retour de la guerre de Corée, qui part de Chicago accompagner son oncle George (Courtney B. Vance, interprète de l’avocat Johnnie Cochran dans la première saison d’American Crime Story consacrée à O.J. Simpson) en tournée.

Le show avait obtenu des critiques largement positives pour sa première saison et a réalisé de solides performances d’audience, attirant des chiffres comparables à ceux de Watchmen, quatre prix aux Emmy Awards 2020 dont ceux de meilleure série, meilleure actrice pour Regina King, réalisatrice de One Night In Miami  et meilleur scénario pour une mini-série ou un téléfilm aux Emmy Awards 2020.

 

« Un avant-goût de la Bible de la saison 2. J’aurais aimé que nous puissions vous apporter #LovecraftCountry : Suprématie. Merci à tous ceux qui ont regardé et se sont engagés », a tweeté Misha Green qui présentait là la suite envisagée de la série.

« Nous n’irons pas de l’avant avec une deuxième saison de Lovecraft Country. Nous sommes reconnaissants pour le dévouement et le sens artistique des acteurs et de l’équipe talentueux, ainsi qu’à Misha Green, qui a conçu cette série révolutionnaire. Et aux fans, merci de nous avoir accompagnés dans ce voyage », a déclaré HBO dans un communiqué au début du mois de juillet.

 


Lire aussi :« Lovecraft Country » de Jordan Peele (« Get Out ») et Misha Green, entre horreur et fiction politique

————————————————————————————————————————–

 

Basé sur un roman de Matt Ruff, Lovecraft Country mélange fiction politique et horreur sur fond de terreurs réelles auxquelles étaient confrontés les Noirs dans l’Amérique de l’époque Jim Crow. La série met en vedette Jonathan Majors, Jurnee Smollett, Aunjanue Ellis, Michael K. Williams et Courtney B. Vance.

Misha Green avait pourtant présenté et écrit des scénarios pour une deuxième saison. Mais le câblo-opérateur HBO a décidé de mettre fin à l’aventure.  

 

 

Les séries limitées qui sortent du lot poussent les réseaux et les diffuseurs à réexaminer l’idée d’une série originale : le succès critique de Big Little Lies et sa moisson de prix, a influé sur la catégorie des séries limitées qui devaient être renouvelées pour une deuxième saison. 

L’audience de la série était similaire à celle de la série à succès et couronnée de plusieurs récompenses Watchmen il y a un an. Elle était également en ligne avec d’autres séries dramatiques de HBO, dont The Outsider (9 millions de spectateurs) et Perry Mason. Parmi celles-ci, HBO a renouvelé Perry Mason pour une deuxième saison (avec de nouveaux showrunners) et n’a pas repris The Outsider – une autre série limitée – pour un nouveau cycle, malgré son succès d’audience et une critique favorable.

Lovecraft Country est visible en France sur OCS

Written by La Rédaction