Angleterre. #MarcusRashford, de Manchester United, a obtenu de Boris Johnson la prolongation d’un programme de repas gratuits aux enfants défavorisés

Par La rédaction

 

L’attaquant de Manchester United a obtenu du gouvernement la prolongation d’un programme de fourniture de repas gratuits aux enfants défavorisés cet été. Ce programme avait été mis en place pendant le confinement. Avec la fermeture des écoles pour lutter contre la propagation du coronavirus, les autorités avaient créé ce dispositif destiné aux enfants de milieux modestes. 1,3 million d’enfants sont éligibles aux « free meals » soit environ 15 % des écoliers.

 

« Faites marche arrière, revenez sur votre décision ! »

En lançant le hashtag #MaketheUturn publiée sur Twitter, Marcus Rashford raconte son enfance difficile, sa mère aimante et dévouée mais seule pour élever et nourrir ses cinq enfants. « Les banques alimentaires et les soupes populaires ne nous étaient pas étrangères », explique-t-il.  « Sans la gentillesse et la générosité de ma communauté, le Marcus Rashford que vous voyez aujourd’hui, un jeune homme noir de 22 ans qui a la chance de faire carrière dans le sport qu’il aime, n’existerait pas. » En plein mouvement Black Lives Matter, les confidences de Marcus Rashford trouvent un écho dans l’opinion publique britannique. Le joueur, explique avoir été admis dans son club dès 11 ans, parce que ce dernier connaissait les difficultés de sa mère, il souligne enfin que « la pauvreté des enfants en Angleterre est une pandémie. C’est l’Angleterre de 2020 et c’est un sujet qui nécessite une action immédiate. »

 

 

Marcus Rashford lance une offensive 

Dans les premiers jours du confinement, Marcus Rashford avait lancé sur les réseaux sociaux une campagne de levée de fonds. Une première vague de dons avait permis de collecter 134.000 livres (149.000 euros) et il avait lui-même versé de l’argent pour porter cette somme à 400.000 livres (445.000 euros), en avril. Après avoir collecté 20 millions de livres (22,3 millions d’euros), Marcus Rashford avait interpellé lundi 15 juin le gouvernement dans sa lettre ouverte qui avait suscité l’émotion.

Vu la sensibilité du sujet, la popularité et la détermination du footballeur : Boris Johnson a capitulé en à peine vingt-quatre heures, son porte-parole faisant savoir, mardi 16 juin à midi, que les enfants « éligibles aux repas gratuits recevront des coupons cet été, le temps des vacances scolaires. Le premier ministre comprend parfaitement que les enfants et leurs parents font face à une situation sans précédent cet été ».

Written by admin