#Wakanda !!! La légende de #ChadwickBoseman

Hommage à #ChadwickBoseman (1ère partie)

Par Lise-Marie Ranner-Luxin

 

Les bras en croix en signe de salut restera à jamais le geste le plus emblématique du royaume de Wakanda. Et marquera à jamais le signe de reconnaissance du premier héros noir du cinéma et de son incarnation, Chadwick Boseman. A sa sortie en 2018, le film #BlackPanther de Ryan Coogler était entré dans l’histoire en devenant le premier film de super-héros à être nommé à l’Oscar du meilleur film. Une suite aux aventures de T’Challa, devait sortir en mai 2022 et le tournage débuter en 2021. La nouvelle de la mort de Chadwick Boseman a terrassé les fans de l’acteur, et suscité des réactions émues au-delà d’Hollywood.

 

 

On retiendra de lui son courage et sa discrétion face à la maladie, son énorme envie d’incarner une génération noire puissante et inspirante, ses films sur des personnalités de l’histoire noire dont sa prestation de Jackie Robinson, le premier noir professionnel de Baseball (42), les frères ennemis de Spike Lee, Black Panther, et la saga Marvel (Avengers : Civil War, Infinity War et Endgame), et surtout son vibrant discours devant les étudiants de l’Université Howard de Washington où il avait obtenu son Bachelor.

« La connaissance a toujours été un pouvoir, mais le 19 juin 1865, 2 ans et plus après la proclamation de l’émancipation, la connaissance a finalement apporté la liberté aux esclaves du Texas. Ce qui nous rapproche de la ratification du 13e amendement en décembre 1865. Comprendre l’histoire est l’un des nombreux moyens de briser le cycle. »

 

Des études financées par Denzel Washington

Chadwick Boseman est né en Caroline du Sud et a grandi dans une fratrie de trois enfants. Elève brillant, en 2000, il obtient un Bachelor en beaux-arts à l’université Howard à Washington. Quelques années plus tard, il sort diplômer de la British American Drama Academy à Oxford, où il a comme professeur l’actrice et productrice Phylicia Rashād, la première femme afro-américaine à recevoir le Tony Award (récompenses américaine pour le théâtre). C’est cette dernière qui le met en relation avec Denzel Washington qui finance son programme d’étude. Il étudie donc le théâtre pour apprendre et comprendre le métier d’acteur. Il obtient son diplôme à la Digital Film Academy de New York. Il fut également instructeur au théâtre du « Schomburg Junior Scholars Program ». Il avait épousé récemment dans l’intimité la chanteuse Taylor Simone Ledward avec laquelle il était fiancé depuis octobre 2019. C’est à ses côtés et entouré de sa famille que l’acteur est décédé du cancer du côlon, maladie contre laquelle il se battait depuis quatre ans, et qu’il avait tenu secrète même sur les plateaux de tournage.

 

« C’était le destin que Chadwick et moi soyons connectés, à ce que nous soyons une famille. Mais ce que beaucoup ne savent pas, c’est que notre histoire a commencé bien avant le tour historique en tant que Black Panther. Lors de la première de Black Panther, Chadwick m’a rappelé quelque chose. Il m’a chuchoté que lorsque j’ai reçu mon diplôme honorifique de l’université Howard, son alma mater, il était l’étudiant chargé de m’escorter ce jour-là. Et nous voilà, des années plus tard, en tant qu’amis et collègues, en train de profiter de la nuit la plus glorieuse de tous les temps ! Nous avions passé des semaines à nous préparer, à travailler, à nous asseoir l’un à côté de l’autre chaque matin sur des chaises de maquillage, à préparer la journée ensemble en tant que mère et fils. Je suis honorée que nous ayons pu profiter de cette expérience de cercle complet. Le dévouement de ce jeune homme était impressionnant, son sourire contagieux, son talent irréel. Je rends donc hommage à un bel esprit, un artiste accompli, un frère plein d’âme… « Tu n’es pas mort, mais tu as volé plus loin… ». Tout ce que tu as possédé, Chadwick, tu l’as donné librement. Repose-toi maintenant, doux prince. » #WakandaForever

 

« Incarner le roi T’Challa dans Black Panther avait été le grand honneur de sa carrière »

 Les Américains ont besoin de héros, les Afro-américains encore plus. Pour les Américains blancs, le concept de représentation est acquis, tandis que les images liées aux Afro-Américains ont toujours été stéréotypées ou inexistantes car ils ne sont pas issus d’immigrants mais d’esclaves. Le royaume de Wakanda même s’il représente une utopie, est construit autour d’une idée de liberté, de fierté et de sécurité que les Noirs ne connaissent pas en Amérique, sans compter l’impact extrêmement positif que le film aura eu sur les enfants noirs du monde entier. Chadwick Boseman en incarnant le super-héros a endossé une responsabilité et marqué un tournant dans la représentativité des Noirs à l’écran. Black Panther avait rassemblé, outre Chadwick Boseman, un casting et une affiche d’acteurs noirs parmi les plus prisés de Hollywood. Lupita Nyong’o, Angela Bassett, Forest Whitaker, Daniel Kaluuya, une première sur une affiche Marvel.

 

 

Wakanda rompt aussi avec le stéréotype de l’Afrique victime et sinistrée en imaginant une contrée riche, en avance sur le plan technologique, jamais colonisée, qui accueille les réfugiés de nations plus pauvres. De quoi redonner de la fierté aux Africains. Conscient de tout cela, l’acteur qui n’avait jamais publiquement évoqué son état de santé, et avait continué à tourner sur les plateaux tout en subissant « d’innombrables opérations et chimiothérapie », a précisé sa famille, à continuer à se battre, à l’image de T’Challa. « Incarner le roi T’Challa dans Black Panther avait été le grand honneur de sa carrière » ont précisé ses proches dans un communiqué.

 

 

Son discours mémorable à l’Université Howard de Washington

Chadwick Boseman, laisse aussi une empreinte très forte dans l’histoire de l’Université Howard de Washington où il fit sensation le 12 mai 2018. Une université dont il fut lui-même étudiant et bachelier. En effet, détenteur d’un diplôme de fin d’études à l’école secondaire T.L Hanna en 2000, l’acteur est par la suite diplômé d’un Bachelor en Beaux-arts à la fameuse université, puis d’un doctorat à la British American Drama Academy d’Oxford. Excellent élève et brillant acteur, Dr. Chadwick Boseman, avec beaucoup d’émotion mais aussi de charisme délivra un discours mémorable, dans lequel il parle d’inspiration, de prise de conscience, d’investissement personnel et des obstacles à franchir pour atteindre son objectif ; de célébration des moments importants de sa vie : Et d’apprécier le travail abattu : « …Certains d’entre vous ont fait la fête hier soir. Et vous faites bien. Et ce moment fait partie de cette célébration. Donc savourez-le, savourez votre triomphe d’aujourd’hui… Contemplez ce que vous avez accompli et appréciez là où Dieu vous a menés. » 

 

La nouvelle de sa mort a suscité des réactions émues au-delà d’Hollywood

« Ce fut un week-end chargé d’émotion, je veux dédier cette victoire à Chad et à sa famille, il a été une telle inspiration et son héritage continuera à vivre. J’affiche cette image parce que nous devons continuer à nous battre pour l’égalité, rien n’a encore changé et la bataille continue. » #BlackLivesMatter

Le candidat démocrate à l’élection présidentielle américaine Joe Biden a aussitôt salué la mémoire de l’acteur. « Le vrai pouvoir de @chadwickboseman était supérieur à tout ce que nous avons vu à l’écran », a-t-il tweeté.

Mark Ruffalo, qui fut son partenaire à l’écran dans Avengers a également réagi sur Twitter : « Frère, tu étais l’un des plus grands de tous les temps et ta grandeur ne faisait que commencer. (…) Repose en paix, Roi ».

La principale organisation américaine de défense des droits civiques, la NAACP, a félicité Chadwick Boseman pour « avoir montré comment vaincre l’adversité avec grâce » et « marcher comme un roi, sans perdre le contact commun ».

Kamala Harris, Dwayne Johnson (@TheRock) Walt Disney Studios (@DisneyStudios) et Barry Jenkins (@BarryJenkins), lui ont également rendu hommage.

Avec la disparition de Chadwick Boseman, les fans sont donc en droit de se demander ce qu’il adviendra de l’avenir du Wakanda et du roi T’Challa.

Written by Lise-Marie Ranner Luxin