Selah Marley, fille de Lauryn Hill et petite-fille de Bob Marley, dans la lignée familiale

Selah Marley

Par Thomas Kwasi.

 

Dans son premier EP de quatre titres, « Star Power », Selah Marley, 22 ans, fille de Lauryn Hill et de l’ex-footballer Rohan Marley, essaie de tracer sa propre voie et veut se détacher de sa pesante lignée légendaire dans l’ombre de laquelle elle a grandi. Dans cette galette qu’elle décrit comme « une entreprise profondément personnelle dans laquelle elle rappe sur le fait de grandir dans l’ombre de la célébrité », elle tente de se réapproprier son identité, tout en suivant la voie toute tracée par son illustre ascendance.

 

 

 

 

Une lignée pesante dont elle veut se détacher

Selah Marley, fille de la chanteuse et rappeuse Lauryn Hill et petite-fille de la légende du reggae Bob Marley, suit les traces de sa lignée. La jeune femme de 22 ans vient de publier son premier EP, Star Power, et ce projet alternatif de quatre titres incarne un sentiment afro-futuriste.

Il détaille la manière dont elle s’est réappropriée sa propre identité et suit les thèmes de l’évasion, de la rébellion, de la prise de conscience et de l’auto-préservation, comme Selah le dit elle-même. Dans un entretien accordé à VOGUE, Selah Marley décrit le projet comme « une entreprise profondément personnelle dans laquelle elle rappe sur le fait de grandir dans l’ombre de la célébrité, d’affirmer la propriété de son corps dans une société qui privilégie le regard masculin, et le pouvoir de se réapproprier son identité, il reflète les expériences de Marley et la position unique d’être célèbre depuis sa naissance. »

 

@selah sur Instagram : full music vid 4 those who missed it! shoutout to my team 4 making a dream come true & my fam 4 always joining me in my shenanigans hehe…

 

Pour son premier single, « 24HRS », le visuel est une vidéo de style vlog sur son compte Instagram, qui rend hommage au jeu vidéo vintage Super Mario Bros. Cette vidéo virale, qui a été vue près de 6 millions de fois au cours de la dernière décennie, décrit en détail l’histoire « inconnue », bien que fictive, qui se cache derrière les intrigues des jeux vidéo.

« Slick » met en scène son frère YG Marley, mais le visuel est une affaire de famille. Avec des paroles et des apparitions de son père, Rohan Marley, et des membres de sa famille (Eden, Hymn et John), la confession détaillée a été affectueusement appelée « Making It With the Marleys ». Pourtant, comme pour « 24HRS », il s’agit essentiellement d’une vidéo des moments les plus importants de sa vie.

Written by La Rédaction