[Reportage] « Marche des libertés » : où sont les Noirs ?

Par Lise-Marie Ranner-Luxin / Images : Vincent Shango

 

Suite au lynchage de Michel Zecler par des policiers racistes, de nombreuses personnalités et associations s’étaient émues et avaient appelé à manifester samedi 28 novembre contre la loi sécurité globale, et en soutien au producteur de musique. S’il faut saluer la forte mobilisation des syndicats très bien organisés, il est en revanche à déplorer celle des associations et personnalités noires, alors qu’elles sont les premières victimes des violences policières. Ceux que l’on appelle les minorités visibles, étaient quasi invisibles, à l’image du personnage de Charlie.

 

Où est Charlie ?

Vous connaissez Où est Charlie ? Non, pas le journal satirique, et encore moins le copain de Lulu. Charlie c’est le petit personnage que tous les enfants connaissent et qui demande un sens de l’observation très affuté, car il se cache au milieu de plusieurs scènes. La difficulté vient du fait que les endroits où se trouve Charlie sont très colorés, et surtout remplis de personnages déguisés comme lui ; ce qui augmente encore plus le casse-tête. Nous avons été prévenus, il paraît que Charlie était présent à la manifestation ; oui, mais où ? Arrivés donc Place de la République, notre mission impossible, bien que nous l’ayons acceptée, était de retrouver Charlie. Et, incroyable mais vrai, ce petit malin a non seulement changé de « place » dans chaque scène, mais en plus, il portait un masque ! Loupe en main et sens de l’observation affuté, nous avons passé des heures à chercher Charlie.

 

 

 

Retrouver Charlie qui a changé de place dans chaque scène

Le cache-cache avec Charlie commence dès la sortie du métro. La manifestation débutant à 14h, Charlie est introuvable. Mais plusieurs personnes ont cru le voir. Charlie n’est pas sur la place, mais dans la place. Juste à côté de la statue, mais laquelle ? Liberté, Egalité, Fraternité ? Une autre fois, Charlie est avec ses potes artistes, il a la haine, mais préfère la jouer solo. On nous a même dit qu’il donnait une interview avec d’autres Charlie, et une autre fois, qu’il ne voulait pas être vu, même masqué, avec des Charlie qui pourraient nuire à son image. Car bien entendu, Charlie pense aux prochaines élections, trop risqué. Certains Charlie m’ont même dit qu’ils avaient piscine. Trop fort ces Charlie ! Pour tous les Charlie que nous avons réussi à débusquer, merci pour votre participation et votre implication. A tous les autres, nous disons : « avec l’article 24, petit malin, tu ne pourras plus te cacher longtemps, car même si on arrive à te filmer et prouver que tu n’as rien à te reprocher, c’est la case zonzon qui t’attend ».

 

 

Written by Lise-Marie Ranner Luxin