Papa Bouba Diop, l’international sénégalais, est décédé à 42 ans

Papa Bouba Diop

La Rédaction

 

Triste perte pour le football sénégalais et africain. Le monde l’a découvert lors de ce fameux match d’ouverture de la Coupe du monde 2002, où le Sénégal avait fait dormir la France plus tôt que prévu. Papa Bouba Diop avait plongé le pays dans la stupéfaction, l’amertume, et ramené le respect dû aux équipes africaines qui, en dehors du Cameroun, quittaient trop vite le championnat. Il avait rempli tout un continent fier par cet unique et précieux but lors de ce fameux match plein de suspense. Atteint de la maladie de Charcot, Papa Bouba Diop est décédé ce dimanche 29 novembre, à 42 ans.

 

 

Des hommages de la profession

Considéré comme une icône au Sénégal, le Président Macky Sall n’a pas manqué de souligner son apport à son pays : “Le décès de Papa Bouba Diop est une grande perte pour le Sénégal. Je rends hommage à un bon footballeur, respecté de tous pour sa courtoisie et son talent, nous rappelant fièrement l’épopée des Lions en 2002. Je présente mes condoléances émues à sa famille et au monde du football”.

Et la Fifa d’exprimer sa tristesse sur sa page Twitter et de rappeler également ce fameux but : « La FIFA a appris avec tristesse le décès de la légende sénégalaise Papa Bouba Diop. […] Héros de la Coupe du monde un jour, héros de la Coupe du monde toujours. » Et de rajouter, « Parmi les nombreuses réalisations de Diop, on se souviendra toujours de lui pour avoir marqué le premier but de la Coupe du monde 2002. RIP, Papa Bouba Diop. »

 

 

Le Racing Club de Lens (2002-2004), où il a joué avant de rejoindre des clubs anglais parmi lesquels Fulham, Portsmouth, West Ham et Birmingham, lui a également rendu hommage sur Twitter.

Sans oublier le footballeur sénégalais Demba Ba.

 

Un milieu de terrain toujours décisif

Finaliste de la coupe d’Afrique 2002 et quart-de finaliste de la Coupe du monde de la même année, Bouba Diop a totalisé 63 sélections en équipe nationale et marqué 11 buts entre 2001 et 2008. Papa Bouba Diop, né à Dakar en 1978, comme tout enfant africain, commence le football très tôt, dans les rues ou les espaces dédiés à ce sport roi. A 5 ans, il joue avec son frère Lamine et ses copains de quartier avant d’intégrer, en 1995, après un passage dans un petit club, l’équipe junior de l’ASC Diaraf, au poste de milieu de terrain. Une position qu’il ne quittera plus.

Il rejoind le club suisse de Neuchâtel Xamax en 1999, le RC Lens en 2002, l’Angleterre en 2004, et la Grèce en 2010. retour en Angleterre, à West Ham, en 2011 puis Birmingham City en 2013 pour un contrat de… un mois. Ainsi se termine cette carrère de milieu de terrain

Outre ce but décisif contre la France, Bouba Diop restera le meilleur buteur sénégalais en phase finale de coupe du monde avec 3 réalisations.

Adieu Champion !

 

Written by admin