Recensement 2020 : les pires craintes de l’Amérique suprémaciste se réalisent devant une nation plus diversifiée

Recensement américain

La Rédaction.

 

« Il y a vingt ans, si vous aviez dit aux gens que cela pourrait se produire, ils ne vous auraient pas cru… Ce pays est en train de changer radicalement» a déclaré le démographe de la Brookings Institution, William Frey. Le recensement 2020 publié le jeudi 12 août, a rendu son verdict : la croissance de la population au cours des cinq dernières années est du fait des personnes de couleur. Les hispaniques et les asiatiques sont à l’origine d’une grande partie de la croissance démographique du pays, tandis que les Noirs américains restent stables à 12,5% . Les estimations sont basées sur des mises à jour annuelles du US Census Bureau basées sur les données de 2010. 

 

 

La population blanche pourrait tomber en dessous de 50% d’ici 2045.

Selon Associated Press et le Washington Post , le nombre de Blancs aux États-Unis est tombé en dessous de 60 % pour la première fois dans l’histoire du recensement. Les moins de 18 ans devraient également être désormais majoritairement non blancs.

Cette diminution du nombre d’Américains blancs s’observe dans 26 États. Les Blancs ne représenteront que plus de 50% de la croissance dans seulement cinq États et à Washington, DC, note le recensement.

On pense que les populations hispaniques et asiatiques sont à l’origine d’une grande partie de la croissance démographique du pays, tandis que les Noirs américains restent stables à 12,5% . Les estimations sont basées sur des mises à jour annuelles du US Census Bureau basées sur les données de 2010.

Les chiffres exacts du recensement 2020 ne sont pas encore connus.

Si les données sont confirmées, le déclin de la population blanche survient environ huit ans plus tôt que prévu, selon le démographe de la Brookings Institution, William Frey . La population blanche pourrait tomber en dessous de 50% d’ici 2045.

« Il y a vingt ans, si vous aviez dit aux gens que cela pouvait se produire, ils ne vous auraient pas cru », a-t-il déclaré. « Ce pays est en train de changer radicalement. »

Pour la première fois dans l’histoire du recensement, les chiffres apparaîtront inexacts aux plus petits niveaux géographiques en raison d’une nouvelle méthode de confidentialité utilisée par le Census Bureau. Cette méthode insère des erreurs contrôlées dans les données telles que des blocs de quartier, afin de protéger l’identité des personnes à l’ère du Big Data. Le directeur par intérim du Census Bureau, Ron Jarmin, a averti que le processus pourrait produire des résultats étranges, tels que des blocs montrant des enfants vivant sans adultes ou des unités de logement ne correspondant pas au nombre de personnes qui y vivent.

 

Source : Ebony

 

Written by La Rédaction