Ray Lema et Étienne MBappé annoncés au Paris Jazz Festival

Par Lise-Marie Ranner-Luxin

 

Annoncé sur sa page Facebook, le festival a décidé de rendre hommage « aux sonorités africaines et aux riches et poétiques métissages qui font le jazz d’aujourd’hui ». Le Paris Jazz Festival démarre le dimanche 16 août pour six rendez-vous jusqu’au 20 septembre si le Covid-19 ne vient pas jouer les trouble-fête ; avec le trio Nec+ du bassiste Étienne MBappé, et s’achèvera avec Ray Lema qui rendra un hommage au maître de la rumba congolaise, le légendaire Franco.

 

 

 

Étienne MBappé et le trio NEC+

 

 

Le bassiste Etienne Mbappé a fait des apparitions aux côté de Joe Zawinul, Manu Dibango, Robben Ford, Salif Keita, Ray Charles, Steps Ahead et le saxophoniste Bill Evans. Il joue toujours les mains gantées de soie noire. Ces dernières années, il se consacre à sa carrière solo, et à son trio NEC+ créés en avril 2019 à Paris, sur la scène du Baiser Salé, l’un des clubs emblématiques de la rue des Lombards à Paris. NEC+ aux initiales du trio. N comme Nicolas Viccaro (batterie), E comme Étienne MBappé (basse, voix), C comme Christophe Cravero (claviers, violon).

 

Ray Lema et son hommage à Franco Luambo

 

 

Le pianiste Ray Lema, est l’un des pères de la musique centrafricaine post-moderne et un pilier de la sono mondiale. Il rend hommage à Franco Luambo – le père du classique « Mario » qui a fait le tour de l’Afrique et de sa diaspora – , icône de la rumba congolaise et fondateur du groupe OK Jazz pour Orchestre Kinshasa Jazz. « On rentre OK , on sort KO ! » était la devise de cet orchestre qui a révolutionné les musiques congolaises et fait danser toute l’Afrique. L’album live hommage de Ray Lema « On rentre OK , on sort KO » est sorti en juin 2020.

 

Written by Lise-Marie Ranner Luxin