P. Diddy craint « une guerre raciale », appelle à « Voter ou mourir », et lance Our Black Party

#PuffDaddy veut s’impliquer davantage dans le vie sociale américaine

La Rédaction

 

#PuffDaddy, le magnat du divertissement américain veut que les Noirs s’engagent davantage dans la vie sociale et qu’ils créent leur propre parti à équidistence des partis démocrates et républicains, qui gouvernent le pays depuis des décennies. Après l’intiative « Voter ou mourir » pour inciter les Noirs à prendra part aux présidentielles 2020, il lance le Black Political Party qui édicte 9 règles dans le but de se concentrer davantage sur les problèmes de la communauté noire.

 

Pourquoi créer un parti noir ?

« Je n’accepte plus les choses que je ne peux pas changer. Je change les choses que je ne peux pas accepter ». C’est par cette phrase d’Angela Davis que #PDiddy ouvre le site internet du Black Political Party. Puis dans un long fil de discussion sur Twitter, le créateur de « Vote or Die ! » – l’initiative récemment relancée visant à rallier la prochaine génération de dirigeants à l’exercice de leur droit de vote dans cette élection cruciale – a déclaré qu’une guerre raciale est imminente si le président Donald Trump est réélu. Il estime également que les Noirs américains devraient voter pour l’ancien vice-président Joe Biden et le tenir pour responsable, mais aussi qu’il est temps que les Afro-Américains cessent d’être attentifs et prône l’unité.

« La priorité de NUMÉRO UN est de faire sortir M. Trump de ses fonctions. IL DOIT PARTIR. Nous ne pouvons pas permettre à cet homme de continuer à essayer de nous diviser. Les personnes qui ont le plus de responsabilités et qui devraient avoir peur de la mort de cet homme sont des blancs. NOUS SOMMES AU BORD D’UNE GUERRE RACIALE. », commence P Diddy.

« Les choses sont devenues trop sérieuses. Il serait irresponsable de ma part de nous faire prendre notre vote en otage. Mais il serait également irresponsable de ma part de laisser passer ce moment et de ne pas m’assurer qu’à l’avenir, nous faisons ce qu’il faut pour nous approprier notre politique. », précise-t-il

Nous devons faire entrer Biden et le tenir pour responsable. Trump a poussé les choses trop loin. En tant que Noirs, nous ne sommes même pas un véritable sujet de discussion. Nous ne pouvons plus tolérer de faire toujours la même chose en attendant des résultats différents. C’est de la folie ! Il est temps que nous nous unissions. »

Je lance donc l’une des choses les plus audacieuses que j’aie jamais lancées. Je lance un parti politique noir avec de jeunes élus et militants noirs. Il s’appelle
@NotrePartie Noire
Peu importe que vous soyez républicain ou démocrate… »

 

Les 9 règles du Black Political Party

Diddy, énumère les 9 principes fondamentaux du parti :

Les Noirs ont le droit d’être propriétaires de leur politique

Les Noirs ont droit à un système juridique pénal juste et équitable.

Les Noirs ont droit à l’équité économique et à l’égalité au sein des États-Unis d’Amérique.

Les Noirs ont droit à l’équité en matière de santé aux États-Unis d’Amérique.

Les Noirs ont droit à l’équité en matière d’éducation aux États-Unis d’Amérique.

Les Noirs ont droit à tous les droits inaliénables garantis par la Constitution des États-Unis.

Les Noirs ont droit à la vie, à la liberté et à la poursuite du bonheur.

Les Noirs ne sont pas un groupe monolithique et, par conséquent, nous avons le droit de défendre différentes choses.

Par-dessus tout, les Noirs ont la responsabilité de s’aimer les uns les autres et la responsabilité, c’est l’amour.

Dans une interview avec Charlamagne tha God, Diddy explique l’évolution de sa politique, pourquoi il est plus que temps de mettre fin au duo politique Républicains/Démocrates et pourquoi les hommes noirs doivent s’engager pour protéger et défendre les femmes noires en première ligne du mouvement.

 

Source : Essence

Written by La Rédaction