[Interview+Live Vidéo] Max Mona : la flûte en héritage

Fils du célèbre flûtiste aux pieds nus Eugène Mona, Max Mona a la même tessiture vocale que son père et la même présence scénique.

Par Lise-Marie Ranner-Luxin & Vincent Shango

Fils du célèbre flûtiste aux pieds nus Eugène Mona, Max Mona a la même tessiture vocale que son père et la même présence scénique. Mais la ressemblance s’arrête ici car pour Max Mona « la meilleure manière de vivre dans l’ombre d’un tel grand homme, c’est d’être soi-même et être en paix avec cela ».

 

Une musique venue des Mornes vraie et authentique

Originaire du Marigot, Max Mona a baigné dans les traditions et la culture locales. Véritable enfant de la Martinique, il interprète cette identité créole et sonore qui entremêle, juxtapose les origines des Antillais, à travers une musique venue des Mornes. La musique des Mornes ne s’improvise pas, elle a ses codes et ses traditions, elle envoûte. Elle se joue avec les entrailles, avec foi. Une musique profondément enracinée dans la terre de la Martinique que seules la flûte et le tambour bèlè retranscrivent avec cette authenticité qui percutent de plein fouet.

 

L’héritage Mona

Max Mona n’a jamais aspiré à devenir artiste comme son père. Issu d’une famille de 7 enfants, et passionné de football, il a joué consécutivement dans plusieurs clubs de son île. C’est à l’âge de 33 ans qu’il se sent appelé par la musique, et décide alors de se former sérieusement à la pratique de la flûte en bambou, au chant et à toute la tradition qu’elle charrie. C’est lors d’un concert au Zénith de Paris en 2012 où plusieurs artistes rendent hommage à son père Eugène Mona, qu’il ressent le besoin de proposer à son public ses compositions. En 2016, le titre « Otantik » attire sur lui les regards les plus bienveillants et un très bon accueil des radios. Chabine Prod le signe en tant qu’artiste et produit en 2017 son premier album intitulé Vérité.

Cet album est composé de huit titres d’une grande beauté, riches et captivants qui montrent bien que l’homme à la flûte de bambou qui marchait pieds nus a su transmettre son feu sacré à sa descendance dont Max en est le digne héritier.

1. OTANTIK 2. MADMAX 3. LA RIVYÈ MAX MONA 4. BAD DEMON 5. MAN TIDA VERITE 6. SAN TÈT 7. MIZIK 8. SAUVEUR JÉSUS CHRIST « Vérité »

LE PREMIER ALBUM DE MAX MONA ! Entre Tradition et modernité, héritage oblige !

iTunes https://itunes.apple.comfr/album/vC3%A2rit%C3%A2lid1226866802

Deezer : http://www.deezer.c album/49990312 Youtube : https://youtu.be/WKC7UXNTFC8

Written by admin