#Mandela en grandeur nature au Musée de l’Holocauste de Houston, une première américaine

La Rédaction

 

Une exposition dédiée à #NelsonMandela, l’avocat défenseur des droits, au leader de l’ANC, au prisonnier politique et à toute sa lutte jusqu’à son ascension au sommet, sera présentée grandeur nature au célèbre Musée de l’Holocauste de Houston. Une exposition physique et virtuelle qui permettra de visiter  sa prison, complètement reconstituée, ainsi que les différentes cachettes de l’ANC, jusqu’en janvier 2021.

 

 

Un parcours reconstitué et une visite virtuelle

Dans des moments comme celui-ci, il est particulièrement important d’éduquer nos enfants sur les questions de race et sur la lutte pour la liberté et les droits civils. C’est pour cela qu’une exposition étonnante et émouvante est actuellement présentée dans le Museum District de Houston. « Le Musée de l’Holocauste de Houston (HMH) est fier d’avoir été choisi pour accueillir la première américaine de Mandela : Lutte pour la liberté, qui se déroulera jusqu’au 3 janvier 2021″, avoue le communiqué du Musée.

Sur le campus Lester and Sue Smith de HMH, situé au 5401 Caroline St., les visiteurs peuvent découvrir la minuscule cellule où Nelson Mandela a passé 18 de ses 27 ans de prison, prendre position devant un véhicule blindé géant de 22 pieds de long par 9 pieds de haut, réaliser une affiche de protestation virtuelle sur une table lumineuse numérique, ou entrer dans un appartement secret pour les combattants de la liberté forcés de se cacher.

 

 

Parmi ses nombreuses caractéristiques visuelles spectaculaires, l’exposition reproduit la cellule de prison de Mandela, qui mesure 2,5 mètres sur 2,5 mètres. Une fois entrée, la cellule devient un théâtre numérique dont les murs racontent une histoire de répression et de résilience. Parmi les autres points forts de l’exposition figurent un « mur des lois » de 16 pieds de haut basé uniquement sur la couleur de la peau, ainsi que des objets originaux tels que des équipements antiémeutes de la police, des outils de travail, des lettres écrites par Mandela, des panneaux de séparation pour la baignade et les toilettes, et bien d’autres choses encore.

L’exposition a été conçue par le Musée canadien des droits de l’homme en partenariat avec le Musée de l’Apartheid en Afrique du Sud. Elle a été présentée pour la première fois au Canada et Houston est la première étape aux États-Unis.

 

Une histoire pour l’humanité

« Nous avons attendu près de deux ans pour accueillir cette exposition extraordinaire », a déclaré le Dr Kelly J. Zúñiga, PDG du Musée de l’Holocauste de Houston. « La lutte pour la justice sociale et les droits de l’homme n’est pas terminée, comme en témoignent les troubles récents aux États-Unis et dans le monde entier. Alors que de nombreux jeunes n’ont jamais entendu parler de l’apartheid, le mouvement derrière Mandela s’est répandu à travers les nations. Cette exposition partage une partie importante de l’histoire mondiale des droits de l’homme, afin que ses enseignements puissent résonner aujourd’hui auprès d’une nouvelle génération ».

Mandela a été l’un des plus célèbres défenseurs des droits de l’homme du XXe siècle et le visage d’un mouvement contre l’injustice raciale qui a secoué le monde. Il a été libéré de prison le 11 février 1990 et a poursuivi le combat pour l’abolition de l’apartheid. Prix Nobel de la paix en 1993, conjointement avec le président sud-africain F.W. de Klerk, Mandela a été élu président de l’Afrique du Sud l’année suivante lors des premières élections démocratiques du pays.

 

Plus d’info : Musée de l’Holocauste de Houston

Written by La Rédaction