Malik B, ex-membre de The Roots, est mort, à 47 ans !

La Rédaction

 

C’est par un post que le groupe majeur  du hip-hop live et le poumon de la scène de Philadelphie, l’a annoncé sur sa page Twitter : Malik Abdul Basit alias Malik B, l’un des membres fondateurs du groupe créé en 1987, est mort, à 47 ans. Les causes de sa mort n’ont pas été révélées.

 

 

C’est avec regret que nous vous informons du décès de notre frère et bien-aimé membre de longue date de The Roots, Malik Abdul Basit. Qu’on se souvienne de lui pour son dévouement à l’islam et à l’innovation comme l’un des MCs les plus doués de tous les temps. Nous vous demandons de bien vouloir respecter sa famille pendant notre temps de deuil.

 

 

The Roots est à ce jour le plus grand hip-hop live band dont les influences vont du jazz au funk en passant par la soul, fondé en 1987 par Black Thought (rappeur) et Questlove (batteur). C’est en 1993 que le groupe sort son premier album révélateur Organix. Malik B, né le 14 novembre 1972, est l’un des membres fondateurs et fait partie de l’aventure de 1987 à 1999, courronnée par quatre albums : Organix, Do You Want More ? (1994), Illadelph Halflife (1996) et Things fall Apart, et un album live The Roots Come Alive (1999). En 2001, il participe à l’album Jay-Z : Unplugged en 2001. Puis, c’est une carrière solo qui s’ouvre à lui avec Phrenology (2002) son premier album individuel. 

Written by La Rédaction