#Lu. Les meurtriers d’Ahmaud Arbery, le jeune jogger noir assassiné par balles, enfin arrêtés !

Un meurtre qui a scandalisé l’Amérique

La Rédaction

 

Un meurtre qui a scandalisé l’Amérique car les suspects, bien que connus, étaient encore libres de tous mouvements. Le jeune Ahmaud Arbery avait été tué le 23 février dernier alors qu’il faisait son jogging et qu’il n’était pas armé. La liberté des mis en cause a soulevé un tollé aux Etats-Unis et ébranlé la communauté noire qui ne comprenait pas cette décision.

 

 

A tel point que les défenseurs des droits civiques dont le Révérend Al Sharpton, une autorité dans la défense des droits des citoyens afro-américains, avaient du faire des conférences pour réclamer que justice soit faite. Une affaire qui rappelle celle de Trevor Martin, un afro-Américain de 17 ans assassiné par balles , dans la soirée du  à Sanford, en Floride alors qu’il nétait pas armé.

 

Les circonstances de l’affaire

Comme le rapporte le site newscome, les suspects ont enfin été arrêtés. Les deux hommes qui ont tué un jeune homme noir qui faisait son jogging dans la campagne géorgienne ont été arrêtés et accusés de meurtre. Gregory McMichael et Travis McMichael ont été placés en détention en toute sécurité plus de deux mois après avoir poursuivi et abattu Ahmaud Arbery.

Si la nouvelle de l’arrestation et de l’inculpation des McMichael a été bien accueillie par les manifestants, il n’a pas été fait mention de l’inculpation du troisième homme qui a filmé la fusillade. Les images enregistrées par William « Roddie » Bryan montrent le camion des McMichaels arrêté devant Arbery qui tente clairement de contourner le côté passager du véhicule. Cependant, Travis confronte Arbery et les deux se battent avec son fusil de chasse avant qu’un coup de feu ne soit entendu. La lutte se poursuit lorsqu’un second coup de feu est entendu. Pendant tout ce temps, un homme qui semble être Gregory McDonald se tient dans le coffre arrière du camion et semble également avoir une arme à la main. Le chargeur se termine par un troisième coup de feu et Ahmaud tente de s’enfuir avant de tomber au sol avec des blessures mortelles.

 

Jeudi soir, l’avocat des droits civils a réitéré ses appels pour que Bryan soit également arrêté.

Dans une lettre que le procureur George Barnhill a écrite à la police du comté de Glenn, il a tenté de faire valoir qu’il n’y avait pas de raisons d’arrêter les McMichael’s ni les Bryan. « Il semble que Travis McMichael, Greg McMichael et (William Bryan) suivaient, dans leur quartier, un suspect de cambriolage, avec une cause probable de première main, et lui demandaient ou lui disaient d’arrêter », a écrit Barnhill. « Il semble que leur intention était d’arrêter et de retenir ce suspect criminel jusqu’à l’arrivée des forces de l’ordre. Selon la loi géorgienne, c’est parfaitement légal ».

Cependant, il n’y a aucune preuve dans la vidéo que l’un des trois hommes a demandé à Arbery d’arrêter. De nombreuses personnes indignées à travers le comté ont vu la poursuite d’Arbery comme un « lynchage » à bout portant.

L’activiste Shaun King est allé jusqu’à dire que l’implication de Bryan dans la mort d’Arbery fait de lui un « complice de meurtre ». L’avocat S. Lee Merritt, qui représente la famille d’Arbery, a tweeté une photo de Bryan et a écrit qu’il y a « TROIS suspects ».

Le Bureau d’enquête de Géorgie a fait cette annonce dans la nuit de jeudi à dimanche. Sa déclaration complète suit ci-dessous :

« Le 23 février 2020, Ahmaud Arbery se trouvait dans le quartier de Satilla Shores à Brunswick, GA, lorsque Gregory et Travis McMichael ont tous deux confronté Arbery avec deux armes à feu.  Au cours de la rencontre, Travis McMichael a tiré sur Arbery et l’a tué.

« Cette affaire fait l’objet d’une enquête en partenariat avec le procureur Tom Durden.

« Le 5 mai 2020, le procureur Tom Durden a officiellement demandé au FBI d’enquêter sur la mort d’Ahmaud Arbery.  Le bureau de Kingsland a aussi ouvert une enquête le 6 mai 2020. »

 

Affaire à suivre

 

Written by admin