LeBron James va produire une série sur le massacre de Tulsa

LeBron James va produire des séries documentaires sur le massacre de Tulsa de 1921

Par Lise-Marie Ranner-Luxin

 

#LeBronJames va produire une série documentaire sur l’un des chapitres les plus sombres de l’histoire des Afro-Américains. Le massacre de la communauté noire la plus riche du pays dans le quartier de #Greenwood à #Tulsa dans l’Oklahoma par des émeutiers blancs, entre le 31 mai et le 1er juin 1921, et plus connu sous le nom de #BlackWallStreet.

 

Presque 100 ans après les faits

LeBron James a choisi à dessein cette date fatidique du 1er juin pour annoncer sur son compte Twitter son projet de documentaire qui reviendra sur l’une des plus importantes émeutes raciales des Etats-Unis, presque 100 ans après les faits, et surtout après la mort de George Floyd. Dreamland : The Rise and Fall of Black Wall Street, est maintenant en production, et devrait être achevé au début de l’année prochaine ; ce qui marquera donc le 100e anniversaire de cet horrible événement. LeBron James, Maverick Carter, Jamal Henderson et Philip Byron sont les producteurs exécutifs de SpringHill Entertainment aux côtés d’Amy Entelis et de Courtney Sexton de CNN Films. Avec cet accord, CNN sera le distributeur TV du documentaire en Amérique du Nord et HBO Max a acquis les droits de diffusion en continu.

« En avril, @limacake nous a exposé sa vision en vue de réaliser un documentaire sur Black Wall Street et l’émeute de Tulsa de 1921 – l’un des pires incidents de violence raciale de l’histoire américaine.
Nous savions que nous devions lui donner les moyens de raconter cette histoire. »

 

Un des massacres les plus sanglants envers la communauté noire

Relaté dans la série à succès Watchmen, le massacre a été déclenché le week-end du « Memorial Day » à la suite d’un faux rapport qui indiquait qu’un homme noir avait agressé une femme blanche. Un cireur de chaussures noir, âgé de 19 ans, a pénétré dans l’ascenseur d’un immeuble abritant les seules toilettes du quartier autorisées aux Noirs et a trébuché par mégarde contre Sarah Page, l’opératrice blanche de l’ascenseur âgée de 17 ans. Les émeutiers blancs ont attaqué par le sol et par les airs, et détruit plus de 35 blocks du district, dont en grande partie la « Black Wall Street », animée par une bourgeoisie noire dynamique et florissante.

A cette époque, un groupe florissant de banquiers, d’avocats et de propriétaires d’entreprises afro-américains composait la communauté noire la plus riche des Etats-Unis. Ce massacre a abouti à la mort horrible de centaines d’hommes, de femmes et d’enfants noirs. Plus de 800 personnes furent admises à l’hôpital et plus de 6 000 résidents noirs furent arrêtés et détenus, nombre d’entre eux pendant plusieurs jours.

Massacre de Tulsa reproduit dans Watchmen

 

Un programme de réparation pour les survivants et leurs descendants

Un rapport final de 2001 de la Commission d’Oklahoma estime qu’il y a eu entre 150 et 300 personnes tuées. La série reprendra des images d’archives, des interviews contemporaines et des récits tirés de lettres et de coupures de journaux de l’époque, et comprendra des images d’investigation et de preuves matérielles des fosses communes. Le rapport final de la Commission, indique que la ville avait conspiré avec la foule de citoyens blancs contre la communauté noire de Tulsa et recommande à ce titre, la mise en place d’un programme de réparation pour les survivants et leurs descendants.

L’État a adopté depuis une loi visant à créer des bourses pour les descendants des survivants, à encourager le développement économique de Greenwood et à créer un parc commémoratif à Tulsa pour les victimes des émeutes. Le parc a été inauguré en 2010.

Written by La Rédaction