Comment Chimamanda Adichie utilise sa notoriété au profit des designers nigérians

L’influence de l’écrivaine sur l’image de la mode nigériane

L’utilisation ingénieuse de l’influence littéraire sur la mode nigériane par Chimamanda Adichie.

La montée en puissance de Chimamanda Adichie a commencé lorsqu’elle a remporté le Orange Broadband Prize (aujourd’hui Women’s Prize) de littérature en 2007. Auparavant, elle avait remporté le Commonwealth Writer’s Prize (prix des écrivains du Commonwealth)  pour son livre, Purple Hibiscus, et avait fait publier quelques unes de ses nouvelles dans des revues littéraires réputées en Amérique. Le livre primé, Half of a Yellow Sun, était une parfaite démonstration de sa capacité à raconter l’histoire de la guerre civile du Nigeria avec sagesse et précision.

Six ans plus tard, son livre, Americanah, remportait le prix du National Book Critics Circle. Ce livre, qui reflétait la noirceur et le racisme en Amérique, a été admiré pour son esprit, son sarcasme et sa franchise.

En 2013, Chimamanda commence à exprimer son point de vue sur le féminisme, par une série d’interviews, dont l’une a été reprise dans le clip vidéo de Beyoncé Flawless.

Son livre, We Should All Be Feminists, a été reçu avec un enthousiasme débridé et international. Le Telegraph le qualifiait de « livre le plus important lu de l’année » et l’Independent en a fait le livre de l’année, l’appréciant pour son éducation sur le féminisme et l’égalité des sexes.

En décembre 2015, le livre a été distribué à tous les lycéens de 16 ans en Suède. En septembre 2016, la première femme directrice de la création de Christian Dior, Maria Grazia Chiuri, s’affiche avec un T-shirt reprenant le titre du livre : « Nous devrions tous être féministes ».

2017, est l’année du début de reconnaissance d’Adichie pour son influence en tant que féministe africaine qui n’a pas honte de ses racines africaines. Dans un élan patriotique, elle lance la même année, son projet Wear Nigerian (S’habiller nigérian). Ce projet, inspiré par les défis économiques du Nigeria en 2017, n’est pas seulement une démonstration de patriotisme mais un exemple pratique de l’influence de la mode sur la société. Elle a annoncé sur sa page Facebook sa décision de porter principalement des marques nigérianes pour ses apparitions publiques. C’était sa façon à elle de contribuer à la structure économique de son pays en achetant  nigérian pour valoriser le Naira, la monnaie locale.

Depuis 2017, Adichie porte régulièrement des pièces de mode conçues par des créateurs nigérians. Qu’elle donne une conférence en Chine ou qu’elle reçoive un prix honorifique en Suisse, Adichie porte de délicieuses pièces de mode nigérianes. Elle en fait également la promotion sur ses pages de médias sociaux, donnant ainsi du crédit aux créateurs.

En décembre 2019, ses efforts culminent avec une exposition de mode, où elle accueille Maria Grazia Chiuri. L’événement, intitulé « Une soirée avec Maria Grazia Chiuri et Chimamanda Adichie à Lagos », comprenait un cours de maître, une séance de questions et réponses et une exposition de pièces de mode conçues par des créateurs nigérians populaires comme The Wuman Brand, Atafo, The Lady Maker, Emmy Kasbit, Kiki Kamanu, FIA Factory, Lola Baej, Meena Official, entre autres.

Dans une déclaration, Adichie a réitéré l’objectif du projet Wear nigerian  : faire connaître les efforts et la créativité des créateurs de mode de son pays. L’événement a été suivi par des critiques de mode, des designers, des organisations commerciales et également des membres du Réseau français,  représenté par l’Ambassadeur de France au Nigeria et à la CEDEAO, Jérôme Pasquier, et le Consul général de France à Lagos, Laurence Monmayrant.

——————————————————————————————————–

Ifediba Zube est rédactrice culturelle et auteure de nouvelles. Elle a tIfediba_Nzuberavaillé à la chaîne Africa Channel, en tant que responsable éditorial sur la culture et les destinations de voyage de luxe en Afrique. Lorsqu’elle n’est pas en poste dans des cliniques, elle est sur Medium, lisant et révisant des nouvelles.

Written by Ifediba Zube

Ifediba Zube est éditrice culturelle et auteure de nouvelles. Elle a travaillé avec la chaîne Africa Channel, en tant que responsable du contenu éditorial sur la culture et les destinations de voyage de luxe en Afrique. Lorsqu'elle n'est pas au coude à coude dans des postes cliniques, elle est sur Medium, lisant et révisant des nouvelles.