Kanye West entre en guerre contre Sony et Universal

#KanyeWest Le « deuxième Noir le plus riche d’Amérique » dénonce sn contrat avec Sony et Universal

Par Lise-Marie Ranner-Luxin

 

#KanyeWest a déclaré lundi soir sur Twitter, qu’il « ne mettra plus de musique en ligne tant qu’il n’aura pas terminé son contrat avec Sony et Universal ».  Le rappeur qui avait déjà poursuivi en justice Universal et la société mère de Sony, EMI, en 2019, et qui avait plus ou moins trouvé un terrain d’entente au mois d’octobre de la même année, a appelé le 16 septembre, les artistes à relayer son message afin de changer un système qu’il juge injuste. Une pratique que dénonçait déjà le chanteur Prince à son époque. Kanye West a choisi les réseaux sociaux pour entrer en guerre contre Sony et Universal. Une série de Tweets enflammée l’a exclu du réseau social pendant 12 heures.

 

 

Le cas de Prince, « esclave » de Warner Bros

En 1993, les tensions entre Prince et la Warner Bros étaient telles que la star avait pris la décision de ne plus enregistrer d’album et décidait de renoncer à son nom de scène dans l’espoir de se libérer de ses obligations contractuelles. Il était monte sur scène les joues estampillées d’un « Slave » « esclave » pour dire qu’il était la marionnette des ma­jors. Il expliquait qu’en signant avec Warner, la maison de disques était devenue propriétaire de son nom et disposait du contrôle sur celui-ci. Il se fit alors appeler « l’artiste anciennement connu sous le nom de Prince » ou encore « Squiggle » (gribouillis) et « Love Symbol ».

 

« L’industrie de la musique et la NBA sont des négriers des temps modernes. Je suis le nouveau Moïse »

 

Après avoir demandé à rencontrer Vincent Bolloré, patron du groupe du même nom, dont Universal est une filiale, Kanye West a réalisé des captures d’écran de l’ensemble des contrats qui le lient à la société et les a publiés sur Twitter.

 

 

« CE MOMENT VA CHANGER L’HISTOIRE DE L’INDUSTRIE MUSICALE POUR DE BON », peut-on lire en majuscules, avant de poster une par une les pages de ses 10 différents contrats avec la firme. « J’ai besoin que les avocats du monde se penchent dessus », a-t-il indiqué, assurant que les puissantes maisons de disques « essaient de nous [les artistes] enterrer vivants ». « J’ai besoin de voir les contrats de tout le monde chez Universal et Sony », a poursuivi le rappeur. « L’industrie de la musique et la NBA sont des négriers des temps modernes. Je suis le nouveau Moïse ». Kanye West qui veut rallier tous les artistes à sa cause à continuer à publier : « J’ai besoin d’excuses [publiques] de J Cole et Drake pour commencer immédiatement », a-t-il poursuivi dans un tweet séparé, ajoutant, « Je suis Nat Turner … Je me bats pour nous ». « Je suis le deuxième homme noir le plus riche d’Amérique », dans un autre tweet. « J’ai besoin que tous mes gens soient avec moi pour que nous soyons libres ». « J’attends aussi de rencontrer [Shawn] Carter », en référence à Jay-Z.

 

Selon Rick Fox « Kanye West a été viré de Twitter »

L’ancien joueur de la NBA Rick Fox s’est connecté à Twitter mercredi soir pour annoncer que Kanye West avait été viré de la plateforme. « Mon ami @kanyewest veut que vous sachiez tous qu’il a été viré de @Twitter pendant 12 heures » a-t-il déclaré. Suite à son déchaînement sur les médias sociaux concernant ses maisons de disques et surtout en postant une vidéo de lui urinant sur un de ses Grammys, le rappeur s’est attiré la foudre du réseau social Twitter, qui l’a également forcé à retirer un tweet révélant le numéro de téléphone de Randall Lane, le responsable du contenu de Forbes.

 

 

Written by Lise-Marie Ranner Luxin