Jaguar Wright, la chanteuse Neo Soul balance sur tous ceux qui savaient pour R. Kelly

La Rédaction

 

Jaguar Wright, originaire de Philadelphie, a formulé des accusations contre The Roots, Common, Talib Kweli, Erykah Badu, Jill Scott et d’autres membres du collectif Okayplayer à la suite du décès de Malik B. De son vrai nom Malik Abdul Basit, il était, avec Black Thought et Questlove, l’un des fondateurs de The Roots, le célèbre hip-hop band.

 

 

Qui est Jaguar Wright ?

Membre du collectif Okayplayer – d’abord site web puis communauté et label hip hop créé par Questlove -, Jacqueline Wright, née à Philadelphie, est une chanteuse R&B et Neo Soul de 43 ans. Auteure de deux albums (Denials Delusions and Decisions et Divorcing Neo 2 Marry Soul) entre 2002 et 2005, elle a participé notamment au MTV Unplugged de Jay-Z, à The Roots Come Alive avec qui elle a égelement joué en live, et fait un featuring sur « Fight To Win » de Femi Kuti, le fils et héritier du roi de l’Afro-beats, Fela.

 

« On m’a dit de m’occuper de mes affaires si je voulais garder ma carrière » 

Malik B

La mort de Malik B s’est révélée être le catalyseur qui a permis à Jaguar Wright de s’exprimer. Dans une vidéo Instagram du 31 juillet, la chanteuse avoue s’est accrochée à des « mensonges » pendant 20 ans et a estimé qu’il était temps de les purger. Mardi 4 août, dans une autre vidéo Jaguar Wright a déballé l’ancien lien de The Roots avec le chanteur R. Kelly, qui est actuellement derrière les barreaux d’une prison de Chicago pour viol. Dans la vidéo la chanteuse déclare qu’on lui a demandé une fois de se taire quand elle a découvert le penchant de R. Kelly pour les jeunes filles alors qu’elle se trouvait un soir en studio. « Ils les ont amenées au studio. Ils les ont amenées au studio Larry Gold. Tout le monde savait ce qui se passait dans cette pièce, mais on m’a dit de m’occuper de mes affaires si je voulais garder ma carrière » dit-elle. La chanteuse ajoute très en colère : « Un membre de The Roots m’a dit : « Ce ne sont pas tes affaires. Cet homme rend les gens millionnaires. Vous êtes des putains de salopes assoiffées ».

 

 

Jaguar Wright insultée et accusée d’avoir une maladie mentale

Dice Raw, associé à the Roots, a déclaré que Black Thought rappeur de The Roots n’avait pas écrit tous les raps de Jaguar Wrigth, et les avait rejetées à cause de sa « maladie mentale ». Un  Twittos a qualifié la chanteuse de « salope » et lui a demandé de s’excuser auprès de Black Thought pour avoir menti. Dice Raw a déclaré : « D’accord, mais voici la chose suivante : c’est notre sœur, vous n’avez jamais entendu Black Thought prononcer le mot « salope » sur un disque ou qui que ce soit d’ailleurs sur un album de Roots, nous n’allons pas l’appeler par son nom. Nous allons prier pour qu’elle en sorte guérie. La maladie mentale est réelle ».

 


Lire aussi : Malik B, ex-membre de The Roots, est mort, à 47 ans !


 

Jaguar Wright décidée à ne plus se taire

Dans un autre post Instagram, la chanteuse de 43 ans a défié le producteur Young Guru : « J’adore quand les gens pensent qu’ils savent de quoi ils parlent, mais qu’ils n’ont pas été présents pour aucun de leurs sujets » écrit-elle en marge d’une capture d’écran d’un article de HipHopDX. « Les mensonges sont faciles à découvrir. Je ne veux rien d’autre que la vérité soit reconnue et respectée ! Quiconque connaissant #malikb n’aurait jamais à remettre en question quoi que ce soit ! » Elle ajoute : « Tariq [Trotter] connaît la vérité. Je le mets au défi de la dire ! @yunggurusbmg, attrape-moi ! Je vais vous dire toute la vérité que vos jeunes oreilles peuvent supporter ! J’espère que vous ne faites pas ça pour une place dans l’émission de Fallon tho ! Ces négros tiennent rarement leur parole. Je le saurais ! »

 

View this post on Instagram

I love it when people think they know what their talking about; yet were not present for any of what they're speaking on. Right now, there's a divide. There are people who know the truth, people trolling for favor and fame, and those being paid to spread false propaganda to derail my main purpose. See, small minds need to believe what they're told. It's easy! No thought involved. But, in order to truly be a free thinker you have to believe in yourself first! I don't need validation for the truth. I don't need to prove facts. 2+2=4 there's no argument! It's not my fault you don't want to believe the truth. Lies are easily found out. I want nothing more than the truth to be acknowledged and respected! Anyone who knew #malikb would never have to question a thing! Tariq knows the truth. I dare him to tell it! @yunggurusbmg get at me! I'll tell you all the truth your young ears can handle! Hope you're not doing this for a spot on the Fallon show tho! Those niggas rarely keep their word. I would know! #malikb #thedream #possibilityhistorians #neverneededaghostwriter #thedream

A post shared by Jaguar Wright (@jaguarwright) on

 

L’une des révélations les plus choquantes a sans doute été l’allégation selon laquelle Common aurait un jour tenté de l’agresser sexuellement. Mais jusqu’à présent, ni Common ni aucun membre de The Roots n’a reconnu les affirmations de Jaguar Wright.

View this post on Instagram

Check ✔ my Gee! Verify that

A post shared by Jaguar Wright (@jaguarwright) on

 

Written by La Rédaction