Jacob Desvarieux, le boss du zouk et de Kassav, est décédé

Jacob Desvarieux

La Rédaction.

 

Les rumeurs l’avaient trop tôt enterré, mais la mauvaise nouvelle est  tombée cette nuit. Jacob Desvarieux, plongé dans un coma artificiel après avoir contracté le Covid-19, est décédé ce 30 juillet 2021, à l’âge de 65 ans, à Pointe-à-Pitre. Il luttait depuis plus de 20 ans contre le diabète.

 

29 – Le Grand Méchant Zouk – Jacob Desvarieux // Zouk la sé sel médikaman nou ni (Zénith 2017) – YouTube

 

 

Né à Paris, en novembre 1955, Jacob Desvarieux passe son enfance entre les Antilles, Paris, le Sénégal et Marseille où naît sa passion pour les arrangements. Il commence sa carrière de guitariste par le blues parce que, confie-t-il dans un reportage à France Info, « ça a l’air plus facile que le reste. Et puis après, je me suis rendu compte que c’était une définition par rapport à une région, mais que l’essence est la même partout, que ce soit en Jamaïque, aux Antilles ou n’importe où en Afrique, au Kenya, ce sont les mêmes gens qui transmettent les mêmes Choses ».

 

Génération Kassav

En 1979, il rencontre à Paris Georges Decimus et Jean-Claude Naimro avec lequel il forme le groupe Kassav, première pierre angulaire du zouk, issu d’une alchimie de sons locaux et du Compa haïtien, sublimé et porté dans toutes les contrées par le groupe légendaire Coupé Cloué.

 

En 1984, accompagnés de Jocelyne Béroard , Jean-Philippe Marthély et Patrick Saint-Eloi – décédé en 2010 -, le groupe lance la bombe « Zouk la sé sèl médikaman nou ni » qui propulse Kassav au firmament des charts mondiaux,  notamment sur continent africain avec qui le groupe a une histoire particulière. Je me souviens encore de cette soirée de 1984 au Stade de l’Université de Cocody à Abidjan, où Kassav, tout feu tout flamme, après un concert la veille au Palais des Congrès de l’Hôtel Ivoire, avait donné un concert mémorable à « cette génération Kassav ».

Yousou N'Dour

« Les Antilles, l’Afrique et la musique viennent de perdre l’un de ses plus grands Ambassadeurs. Jacob grâce à ton art, tu as rapproché les Antilles à l’Afrique. Dakar où tu as vécu te pleure. Adieu l’ami», a tweeté le roi du M’Ballax sénégalais Youssou Ndour.

 Premier groupe antillais à obtenir un disque d’or, Kassav est aussi le premier groupe français à remplir le Stade de France, à l’occasion de son 30e anniversaire. C’est dire la popularité de ce combo qui continuera certainement d’écrire les plus nobles lettres de cette musique antillaise qui s’est installée dans le paysage musical mondial.

Written by La Rédaction