Gza, le Genius du Wu-Tang fête ses 25 ans de carrière à Paris

Wu-Tang in da house !

Par La Rédaction

 

Gza, c’est la dernière strophe de « Proteck Ya Neck », le titre culte du collectif de Staten Island, issu du non moins légendaire album Wu Enter The Wu-Tang (36 chambers). Pour le 25e anniversaire de son premier album Liquid Swords, les concerts sont reportés aux 11 et 12 septembre.

 

Il est loin le temps où Gary Grace, autour de ses cousins Robert Diggs (RZA) et Russel Jones, le regretté et fou-génial Ol’ Dirty Bastard, se produisaient dans les block parties. Aujourd’hui, The Genius fait partie intégrante de la légende Wu-Tang, le plus grand collectif de l’histoire du hip-hop.

 

 

Après un premier album en 1991, Words from The Genius, chez Cold Chillin’ Records, Gza rejoint les maîtres Shaolin du hip-hop. Ensemble, ils produiront, outre le premier album du collectif, Enter the Wu-Tang (36 Chambers), celui des deux mastodontes du groupe : Return to the 36 Chambers: The Dirty Version (Ol’ Dirty Bastard) et Only Built 4 Cuban Linx (Raekwon). Il publiera en 1995, son album solo, Liquid Swords, après une participation au second album du collectif, Wu-Tang Clan, Wu-Tang Forever.

 

 

Gza est désormais positionné dans la liste officielle du Wu-Tang.  Trois autres albums couronneront sa carrière solo :  Beneath the Surface (1999) qui s’oofrira le luxe de figurer parmi le top 200 de Billboard, Legend of the Liquid Sword (2002) et Pro Tools (2008). A son actif, également la production en 2005 avec DJ Muggs, de Grandmasters, l’album du groupe latino le plus charismatique, Cypress Hill.

 

Gza sera en concert le 21 mars et le 6 avril à La Marbrerie (Montreuil).

 

Written by admin