#GeorgeFloyd. L’activiste Kendrick Sampson, acteur de la série « Insecure », blessé par des balles en caoutchouc lors d’une manifestation

L’acteur a été touché au visage et a des contusions sur les jambes

La Rédaction

 

Connu pour son militantiste pour plus de justice raciale, l’acteur Kendrick Sampson était en première ligne samedi lors d’une manifestation à Los Angeles où il a été blessé par des tirs de balles en caoutchouc et des coups de matraques de la police. Un épisode qu’il a partagé sur sa page Instagram le jour même et donner ses réflexions sur la manifestation. Il y a montré ses blessures : une coupure au visage ainsi que des contusions sur la poitrine, le bras et la jambe.

 

« Ils m’ont déjà tiré dessus quatre fois. J’ai déjà été blessé et j’ai été frappé avec une matraque », a déclaré M. Sampson. « Vous n’avez pas vu la police s’en prendre à des Blancs quand ils ont sorti des armes à feu pendant le confinement », a-t-il dit, en référence aux récentes protestations contre l’auto-isolement dû au coronavirus.

Plusieurs manifestation de protestations ont éclaté à travers le monde – d’Hollywood à Harlem, de Londres à Berlin – après qu’un policier blanc du Minnesota, Derek Chauvin, ait assassiné un Noir de 46 ans, George Floyd, en plein jour sous les yeux de trois autres policiers. Bien que Chauvin ait été inculpé vendredi dernier de meurtre au troisième degré et d’homicide involontaire, les protestations  s’étendent et s’amplifient, prenant quelques fois une tournure violente.

 

« J’ai encore du sang partout et je souffre, je ne vais pas mentir… Je veux rentrer chez moi, mais je veux aussi que les gens voient ce qu’il se passe réellement »

 

Militant de la justice raciale avec son organisation BLD PWR, Kendrick a aidé à organiser la manifestation de samedi en collaboration avec Black Lives Matter, section Los Angeles. Sur Instagram, il a filmé la scène et montré à ses followers « Ce que ces pères-mères font réellement aux gens ».

« J’ai encore du sang partout et je souffre, je ne vais pas mentir… Je veux rentrer chez moi, mais je veux aussi que les gens voient ce qu’il se passe réellement et le mettent dans un contexte réel », a-t-il poursuivi. « Je me demande si les gens auraient vu cette merde si j’étais rentré chez moi. »

« C’est une attitude illégale, regardez », a-t-il dit, avant de tourner sa caméra pour montrer des policiers en train de frapper des manifestants apparemment pacifiques avec des matraques.

Dans une déclaration  au magazine Essence, Sampson a ajouté que la « manifestation pacifique » était organisée pour protester contre « les meurtres brutaux de George Floyd, Ahmaud Arbery, Breonna Taylor, Tony McDade, Kenneth Ross Jr. et plus de 600 autres personnes tuées par la police dans le comté de Los Angeles ! Ils avaient deux revendications : l’une était de défaire la police et l’autre de poursuivre les tueurs. Je suis en sécurité ce matin, mais la libération continue demain et après. Défaites la police. »

Les manifestants se sont plaints d’avoir été touchés par des balles en caoutchouc dans tout le pays hier. Une photojournaliste et auteur, Linda Tirado, a tweeté qu’elle est maintenant aveugle d’un œil pour toujours parce qu’elle a été touchée par une balle en caoutchouc alors qu’elle couvrait la manifestation de Minneapolis.

« J’ai pris une balle en caoutchouc au visage. Elle a explosé mon globe oculaire, qui a maintenant été recollé, mais qui sait s’il faudra encore l’opérer », a-t-elle expliqué samedi.

Tirer des balles en caoutchouc au visage des manifestants est une stratégie souvent utilisée dans d’autres pays, notamment au Chili où un étudiant de 22 ans, Gustavo Gatica, a été rendu totalement aveugle en novembre dernier après avoir été touché par des balles en caoutchouc, selon Reuters

 

 

Sampson n’est pas la seule célébrité à avoir prêté sa renommée à la cause. L’actrice, chanteuse et mannequin Tinashe a également partagé qu’elle manifestait à Los Angeles, et le rappeur J. Cole a été repéré lors d’une manifestation à Fayetteville, en Caroline du Nord, où Floyd est né.

View this post on Instagram

This is the clearest video I could find! You can see on my IG live they started beating my assistant, Mario (who showed up to stand with me – after I told him to go home ✊🏽) in the white shirt to my right. Then in this video, look closely, you can see them shoot him by ricocheting a rubber bullet off the ground then you can see me, process that shit, step in front of him and you can see several of them hit me multiple times with batons, then an officer aims straight at me, no ricochet, and shoots. And hits. That was one of 7 shots I took. They are excruciating. And they CAN kill. Go to my twitter, or my IG lives I have saved to my feed – you can see them beating, agitating and brutalizing several unarmed protesters after they started the aggression. Then you can see WOMEN, non-Black true ACCOMPLICES in the struggle- not allies – step in front to try to protect and deescalate. ✊🏽Unfortunately, they beat them with batons too. @mattmcgorry got hit. @jenniferlepps from @cpdaction got hit! THIS IS WHAT THEY DO. They were DESIGNED and FOUNDED for this. @ericgarcetti you are a TRASH ASS MAYOR for encouraging this in your city and unwaveringly standing with them. #DEFUNDPOLICE #ProsecuteKillerCops #ProsecuteKillerKKKops

A post shared by Kendrick Sampson (@kendrick38) on

C’est la vidéo la plus claire que j’ai pu trouver ! Vous pouvez le voir sur mon Instagram Live. Ils ont d’abord commencé à battre mon assistant, Mario (qui se tient avec moi – Malgré que je lui aidemandé de rentrer chez lui ✊🏽) en chemise blanche à ma droite. Puis dans cette vidéo, regardez bien, vous pouvez les voir lui tirer dessus en faisant ricocher une balle en caoutchouc sur le sol ; ensuite vous pouvez me voir, traiter cette merde, passer devant lui et vous pouvez voir plusieurs d’entre eux me frapper plusieurs fois avec des matraques, puis un officier me vise directement, sans ricochet, et tire.  C’était un des 7 coups que j’ai pris. Ils sont atroces. Et ils PEUVENT tuer. Allez sur mon twitter, ou sur les vidéos que j’au pu sauver : vous pouvez les voir battre, agiter et brutaliser plusieurs manifestants non armés après avoir été les premiers à agresser. Ensuite, vous pouvez voir des FEMMES, de véritables ACCOMPAGNANTES non noires dans la lutte – et non des alliées – se mettre en avant pour essayer de protéger et de désamorcer la situation. ✊🏽Malheureusement, elles sont aussi battues à la  matraque. @mattmcgorry a été touché. @jenniferlepps de @cpdaction a été touché ! C’EST CE QU’ILS FONT. Ils ont été CONÇUS et ENTRAINER pour cela. @ericgarcetti vous êtes un MAIRE TRASH pour avoir encourager cela dans votre ville et pour les avoir soutenus sans relâche. #DEFUNDPOLICE #ProsecuteKillerCops #ProsecuteKillerKKKKops

 

View this post on Instagram

I cut this together from both of our IG live stream POVs. Keep in mind, I don’t know this man AT ALL. I want to make this really clear. He was targeted because he called out the undercover cops in the LAPD. He said that the people throwing things (water bottles and such) at the police are not protesters, they are undercover cops (agent provocateurs/infiltrators) who are agitators and trying to give justification to the brutality. He said over the bullhorn to turn your camera’s on the people throwing stuff and call them out because they are LAPD!! VERY shortly after, he was tackled and the people around him were viciously brutalized as you can see in this video to ensure no interference even though no one was interfering. Now to be clear, I don’t EVER advocate for turning your camera on a protestor. I am not demonizing or denouncing the tactics we use to dismantle police/slave catching or #DefundPolice. We have to be creative and relentless. I am not demonizing or denouncing the way we get to express our rage, grief, mourning or trauma in this moment. And I’m talking about Black people. Non Black people – especially white folks – know that what you do at these protests directly affects the lives of Black protesters as you scream #BlackLivesMatter BUT apparently in this moment – HE KNEW SOMETHING or he FELT something. And apparently he happened to be right. I have some videos I’m sorting through now. And he was targeted for it. #DefundthePolice #DefendBlackLives #ProsecuteKillerCops

A post shared by Kendrick Sampson (@kendrick38) on

« Gardez à l’esprit que je ne connais pas du tout cet homme. Je veux que ce soit très clair. Il a été ciblé parce qu’il a appelé les flics sous couverture dupolice département de police de LA. Il a dit que les personnes qui lancent des objets (bouteilles d’eau et autres) à la police ne sont pas des protestataires, ce sont des flics infiltrés (agents provocateurs/infiltrateurs) qui sont des agitateurs et qui essaient de justifier la brutalité. Il a dit par-dessus le porte-voix de mettre vos caméras sur les gens qui jettent des choses et de les appeler parce qu’ils sont du Département de Police ! TRÈS peu de temps après, il a été plaqué au sol et les personnes autour de lui ont été sauvagement brutalisées  comme vous pouvez le voir dans cette vidéo pour s’assurer qu’il n’y ait pas d’interférence même si personne ne s’en mêle.

Maintenant, pour être clair, je ne préconise JAMAIS de tourner votre caméra vers un manifestant. Je ne diabolise ni ne dénonce les tactiques que nous utilisons pour démanteler la police, les prises d’esclaves ou #DefundPolice. Nous devons être créatifs et implacables. Je ne diabolise ni ne dénonce la façon dont nous exprimons notre rage, notre chagrin, notre deuil ou notre traumatisme en ce moment. Et je parle des Noirs. Les personnes non noires – surtout les blancs – savent que ce que vous faites lors de ces manifestations affecte directement la vie des manifestants noirs lorsque vous criez #BlackLivesMatter

Mais apparemment, en ce moment, il savait quelque chose ou il ressentait quelque chose. Et apparemment, il avait raison. J’ai quelques vidéos que je suis en train de trier. Et il a été ciblé pour ça. #DefundthePolice #DefendBlackLives #ProsecuteKillerCops. »

 

Written by admin