#France. La députée Danièle Obono va porter plainte suite à des attaques racistes

La Rédaction

 

La députée française d’origine gabonaise et porte-parole de La France insoumise, annonce qu’elle va porter plainte suite à la furie raciste dont elle est l’objet depuis plusieurs jours : »négresse », « bonobo », « macaque » pouvait-on lire sous ses tweets, après avoir qualifié le nouveau Premier ministre d' »homme blanc », une expression « empruntée » à Emmanuel Macron.

 

En effet, suite à l’annonce du nouveau gouvernement Castex, Danièle Obono avait twitté : « #remaniement Nom : Jean #Castex Profil : homme blanc de droite bien techno & gros cumulard Fonction : gérer l’intendance de fin de règne de la #Macronie comme il a préparé le déconfinement, en mode « Démerdez-vous, c’est chacun·e pour sa gueule, Jupiter reconnaîtra les sien·nes ».

 

Des réactions disproportionnées

Ce qui a d’abord suscité des réactions de la part des macronistes qui se sont jettés sur la députée de La France Insoumise (LFI) en la qualifiant de « racialiste » lui reprochant l’emploi du mot « homme blanc ». Alors que la députée ne faisait que reprendre une expression de Macron lors du lancement du projet Banlieue avec Jean-Louis Borloo lorsque le Président avait employé le terme “Ça n’aurait aucun sens que deux mâles blancs ne vivant pas dans ces quartiers s’échangent un rapport”.

Et comme d’habitude l’extrême droit s’est saisie de l’affaire pour vomir son vénin raciste tous azimuts : « macaque, singe, Bonobo ». « Quand je te vois, je vois un pauvre bonobo e gauche qui agite les bras tel un macaque sur une branche qui veut se faire remarquer », écrit un internaute caché sous le pseudo de La Carte..

Written by La Rédaction