Condamné pour avoir incendié 3 églises noires en Louisiane

La Rédaction

 

 

Entre le 26 mars et le 4 avril 2019, Holden Matthews, fils de l’adjoint au chérif de la Louisiane, 22 ans avait mis le feu à trois églises historiquement noires en Louisiane à cause du « caractère religieux de ces bâtiments, de son amour pour le Black Metal, et sur inspiration des incendies de Norvège où plusieurs églises avait brûlé au début des années 1990 ». Il vient d’être condamné à 25 ans de prison pour ces crimes, rapporte ABC News.

 

 

Trois chefs d’accusation

Matthews, fils de Roy Matthews, adjoint au shérif de la paroisse de St. Landry, a été accusé de trois chefs d’accusation de dommages intentionnels à des biens religieux et de trois chefs d’accusation d’avoir utilisé le feu pour commettre un crime. Le premier est qualifié de crime haineux en vertu de la loi sur la prévention des incendies criminels dans les églises, selon le ministère de la justice.

Selon les procureurs fédéraux, Matthews a admis avoir mis le feu en raison du « caractère religieux de ces bâtiments » et de son amour pour le Black Metal, un genre musical ayant « des racines dans la scène heavy metal norvégienne qui aurait été l’inspiration de plusieurs incendies d’églises dans ce pays au début des années 1990 ».

Comme ESSENCE l’a déjà signalé, entre le 26 mars et le 4 avril, Matthews a mis le feu à l’église baptiste St. Mary à Port Barre, à l’église baptiste Greater Union à Opelousas et à l’église baptiste Mount Pleasant à Opelousas.

Il y a une longue histoire d’attaques de la suprématie blanche contre les églises noires, y compris l’attentat du Ku Klux Klan contre l’église baptiste de la 16e rue de Birmingham en 1963, qui a tué quatre jeunes filles noires au milieu du mouvement des droits civiques – Addie Mae Collins, Cynthia Wesley, Carole Robertson et Carol Denise McNair – et a gravement blessé la sœur d’Addie, Sarah Collins.

En 2015, des églises noires de Caroline du Nord, de Géorgie, de Caroline du Sud, de Floride, de l’Ohio et du Tennessee ont brûlé dans les semaines qui ont suivi l’attaque terroriste contre l’église Mother Emanuel AME à Charleston, en Caroline du Sud, qui a tué 9 personnes.

Source : Essence

Written by La Rédaction