#Brandy annonce son grand retour

Par Lise-Marie Ranner-Luxin

 

Brandy a fait danser des millions d’ados américains avec son hit « Baby, Baby ». La chanteuse qui avait joué dans « Cendrillon » aux côtés de Whitney Houston, annonce la sortie d’un nouvel album « b7 », est très heureuse que le public reprenne « Sitting Up In My Room » pendant le confinement, et espère reprendre le tournage de la série « Moesha » qui l’avait rendue populaire.

 

 

Première Cendrillon noire

Fille d’un directeur de chorale, Brandy Ryana Norwood de son vrai nom, apprend à chanter le gospel à l’église de Mc Comb dans le Missouri. C’est à l’âge de 11 ans, qu’elle enregistre son premier single, et qu’elle se fait remarquer comme actrice dans la sitcom « Thea ». Depuis, Brandy a fait du chemin et a été une avant-gardiste dans le show biz. Elle a battu les records de vente avec son premier album éponyme, qui a été quatre fois disque de platine.  Elle est aussi entrée dans l’histoire en tant que première Cendrillon noire en 1997 avec le remake de Disney au côté de son idole Whitney Houston. Son succès était tel qu’on l’avait surnommée la « Bible vocale ». Travailleuse acharnée, elle tournait dans la série « Moesha » la semaine où elle interprétait le rôle d’une jeune adolescente, « Cendrillon » le week-end, travaillait sa musique entre les deux, et enchaînait les tournées.

 

« J’ai toujours voulu faire une chanson qui célébrait mon amour pour ma fille. C’était donc la chanson parfaite, le message parfait, le rythme parfait. Et je voulais donner cette voix à toutes les mères célibataires et à toutes les mères qui portent leur famille »

 

Au sommet des charts américains

En 1994, deux singles vont placer Brandy en tête des ventes : « Wanna Be Down » et « Baby, Baby ». Son second album, « Never Say Never », porté par le single « The Boy Is Mine », en duo avec Monica, occupe pendant treize semaines la tête des charts américains. Brandy retourne à la comédie en 1998. En 2002, paraît son troisième album : Full Moon, produit par Timbaland. Puis vient Afrodisiac en 2004, qui rencontre un franc succès grâce au single « Talk About Our love ». Brandy s’illustre avec l’opus Human en 2008.

 

« b7 »

Dans une interview au HuffPost, Brandy déclare que « b7 » est son album le plus authentique. « Mon but est d’être aussi authentique sincère et honnête que possible dans mon art ». A propos de la pandémie, elle ajoute : « Je sais qu’il y a des gens qui ont besoin de ma musique et c’est pourquoi je continue à faire ce que je fais ». Le 1er mai, elle a sorti « Baby Mama » avec Chance The Rapper, la première chanson de b7, prévu pour le 31 juillet prochain. L’album comprend également une chanson avec Daniel Caesar et un duo avec sa fille Sy’rai, âgée de 17 ans. A propos de sa relation avec sa fille Brandy confie au journal : « J’aime être une mère pour ma fille. Et je suis tellement heureuse d’être sa mère. Et je sais qu’il y a beaucoup de mères qui ressentent la même chose, qui aiment donner et faire en sorte que tout se passe bien pour le maintien de la famille. J’ai toujours voulu faire une chanson qui célébrait mon amour pour ma fille. C’était donc la chanson parfaite, le message parfait, le rythme parfait. Et je voulais donner cette voix à toutes les mères célibataires et à toutes les mères qui portent leur famille ».

 

« Sitting Up in My Room »

Avec la quarantaine, beaucoup de personnes ont fait le défi Sitting Up In My Room. Brandy très honorée déclare : « C‘est juste génial de voir que cette chanson a toujours un impact et qu’il est toujours dans le cœur des gens. C’est là que vous savez que vous avez fait quelque chose d’intemporel. Quand j’interprétais cette chanson, je n’avais aucune idée que les gens s’en souviendraient encore. Je suis reconnaissante d’avoir des disques qui ont marqué les gens et un disque dont les gens peuvent se souvenir et se rappeler exactement ce qu’ils faisaient quand ils l’ont entendu. C’est donc une bénédiction ».

 

Sur le redémarrage de « Moesha »

Brandy  déclare par ailleurs, qu’elle est en pourparlers et qu’elle cherche la meilleure façon de présenter le projet si jamais cela devait se produire. Car avec un remake, on peut passer à côté de l’attente du public : « Il y a tellement de directions différentes dans la vie de Moesha. J’aimerais aborder certains des sujets qui n’ont pas trouvé de réponse. Le public veut savoir ce qui est arrivé à Myles. Qui était enceinte ? Toutes les choses que les fans de Moesha veulent savoir. Je veux d’abord aborder ce sujet et ensuite voir si Moesha a réussi à devenir journaliste » ajoute-t-elle.

En attendant, les fans vont devoir patienter avec b7.

Written by admin