blacknews.fr

Betty Davis, reine du funk et ex-femme de Miles Davis, est morte à 77 ans

Betty Davis, chanteuse extravertie, a ouvert la voie et inspiré des stars comme Madonna, Prince, Janelle Monae et Erykah Badu. Femme et muse de l’album Filles de Kilimanjaro de Miles Davis, Betty Davis s’était éloignée de la musique depuis 40 ans. Elle s’est éteinte à 77 ans. 

Une chanteuse sexuellement libérée

Betty Davis, chanteuse funk-soul intransigeante et sexuellement libérée et ex-épouse de Miles Davis, est décédée. Sa mort a été confirmée à Rolling Stone par Danielle Maggio, ethnomusicologue, chercheuse et amie proche de la chanteuse. Davis est décédée de causes naturelles, selon la directrice des communications du comté d’Allegheny, Amie Downs, où résidait la chanteuse.

Miles-Davis-Filles de KilimandjaroÀ son apogée au milieu des années 1960 et 1970, Davis s’est fait connaître pour ses paroles ouvertement sexuelles. Elle a commencé sa carrière sous son nom de naissance, Betty Mabry, avec la sortie de son single de 1964, “Get Ready For Betty”. En tant qu’influence montante de la scène musicale new-yorkaise, elle s’est liée d’amitié avec Sly Stone et Jimi Hendrix, puis a épousé le trompettiste de jazz Miles Davis en 1968. Bien qu’ils n’aient été mariés que pendant un an (son tempérament aurait été la cause de leur séparation), Betty est créditée d’avoir présenté Miles aux artistes rock ouvrant la voie au genre, y compris Hendrix. Ce qui a précédé l’ère jazz-rock de Miles avec In a Silent Way  de 1969,  B***hes Brew des années 1970 et On the Corner de 197. Betty était également la muse de sa chanson “Mademoiselle Mabry” et figurait sur la couverture de son album de 1968, Filles de Kilimanjaro.

Une retraite discrète

Le travail qu’elle avait fait avec le groupe de Miles a été mis de côté jusqu’à la sortie de son premier album éponyme en 1973. Elle sort ensuite deux albums : They Say I’m Different (1974)  et Nasty Gal (1975). Peu de temps après, elle est renvoyée de son label, a passé l’année suivante au Japon avec des moines silencieux et a quitté l’industrie de la musique pendant 40 ans.

Bien qu’elle ait été interdite et boycottée, et que ses albums ne soient pas des succès commerciaux, son expression brute et sa nature explicite sur des chansons comme “Nasty Gal”, “He Was a Big Freak”, “Shut Off the Light” et “If I’m in Luck I Might Get Picked Up” a ouvert la voie à de futurs actes comme Madonna, Prince, Janelle Monae et Erykah Badu.

Suite à la sortie d’un documentaire de 2017, Betty: They Say I’m Different,  elle a révélé dans une interview au New York Times,  “Quand on m’a dit que c’était fini, je l’ai juste accepté et personne d’autre ne frappait à ma porte.” Elle a également expliqué que la mort de son père en 1980 avait joué un rôle dans son changement. “Je suis passé à un autre niveau. Il ne s’agissait plus de musique ou de quoi que ce soit, il s’agissait de perdre une partie de moi-même. C’était dévastateur”, a-t-elle déclaré.

Elle n’a pas révélé à son groupe, Funkhaus, pourquoi elle avait quitté le monde de la musique. Lorsqu’on lui a demandé ce qui s’était passé, elle a mis fin à la conversation en disant : “Eh bien, c’était agréable de vous parler.”

En 2019, Betty a écrit, produit et arrangé une toute nouvelle chanson, “A Little Bit Hot Tonight”, chantée par Maggio.

 Source : Vibe

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Start typing and press Enter to search

Abonnez-vous à notre Newsletter !

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

Votre inscription a bien été enregistrée ! Merci

%d blogueurs aiment cette page :