Whoopi et Deadwyler à l’affiche de « Till », un film sur la mère d’Emmett Till dans sa quête de justice

Whoopi-Goldberg_Emett-Till Danielle-Deadwyler

La Rédaction.

 

Whoopi Goldberg et Danielle Deadwyler sont annoncées comme têtes d’affiche dans « Till », le prochain film de la réalisatrice américaine d’origine nigériane Chinonye Chukwu, la première femme noire à remporter le US Dramatic Grand Jury Prize au festival de Sundance. Basé sur  la lutte de Mamie Till-Mobley pour que justice soit rendue à son fils de 14 ans, Emmett Louis Till, mutilé, torturé puis tué d’une balle dans la tête le 28 août 1955 dans le Mississipi, le film « important et historiquement nécessaire » fait écho à la persistance des brutalités envers la communauté africaine-américaine. « Face à la répression de l’histoire américaine à l’égard des personnes de couleur, ce film est d’autant plus important », juge Whoopi Goldberg.

 

Un récit historique

Le 28 août 1955, aux environs de 2 heures 30, Emmett Louis Till, un jeune adolescent de 14 ans, est enlevé et emmené par deux frères blancs dans un hangar et frappé jusqu’à en devenir méconnaissable (les yeux arrachés, de très nombreux coups, un ou plusieurs tirs de pistolet, un ventilateur de machine à trier le coton attaché autour du cou avec du fil barbelé) et fut jeté dans la rivière Tallahatchie dans le Mississippi. Son crime : accusé de flirter avec une femme blanche… Carolyn Bryant, 21 ans, a accusé Till de l’avoir draguée dans une épicerie locale.

Pour marquer les esprits, sa mère a tenu à montrer le visage mutilé au monde entier en ouvrant le cercueil de son fils lors de ses funérailles.

 


Lire aussi sur blacknewsmagazine.com : Emmett Till : Le meurtre qui a propulsé le mouvement des droits civiques À L’écran

—————————————————————————————————————————-

 

La scénariste-réalisatrice Chinonye-Chukwu
La scénariste-réalisatrice Chinonye-Chukwu

Selon Variety, le film se concentrera sur le parcours de Till-Mobley après la mort violente de son fils. Till dont le tournage par la réalisatrice et scénariste américaine d’origine nigériane devrait commencer en septembre à Atlanta, met en lumière la décision de Mobley-Till d’autoriser Jet Magazine à publier les photos de David Jackson des funérailles, dans lesquelles la mère provocante a insisté pour un service de cercueil ouvert malgré l’apparence choquante de son fils. Les images obsédantes ont forcé le monde à voir la brutalité commise contre l’adolescent et ont contribué à déclencher le mouvement des droits civiques.

« Nous avons attendu très longtemps pour présenter au public ce film historiquement nécessaire et important… Face à la répression de l’histoire américaine à l’égard des personnes de couleur, ce film est d’autant plus important. Je ne pouvais pas être avec de meilleures personnes : Fred, Barbara, Chinonye, Keith, Michael et Danielle », a déclaré Mme Goldberg.

Deadwyler, surtout connue pour son rôle dans la série Watchmen de HBO, a déclaré à propos de son rôle dans le film : « C’est un cadeau d’apprendre l’héritage et l’intimité de nos ancêtres, ceux de la famille et de la communauté, comme la vie de Mamie Till-Mobley, un leader public et la mère du mouvement. »

Danielle Deadwyler présente dans le western Netflix The Harder They Fall, la série limitée de HBO Station Eleven et la série limitée Netflix From Scratch, a également joué dans « Atlanta« , « The Haves and the Have Nots« , « Greenleaf, la série sur un couple de pasteurs noirs et Paradise Lost.

La réalisatrice Chukwu a réalisé The Dance Lesson (2010), sur une jeune fille noire qui lutte pour devenir une ballerine, Alaska-Land (2012), l’histoire de deux frères et sœurs nigérians-américains séparés qui se retrouvent finalement dans leur ville natale en Alaska, et surtout Clemency (2019), un film sur le couloir de la mort pour lequel elle a reçu  le US Dramatic Grand Jury Prize à Sundance.

 

Written by La Rédaction