blacknews.fr

Sidney Poitier, la légende du cinéma afro-américain, est décédé

Sidney Poitier, le premier Afro-Américain à remporter le prix du meilleur acteur aux Oscars avec son film à succès “Les Lys des champs” (1963) est décédé. La mort de l’acteur de “Devine qui vient dîner” et “Dans la chaleur de la nuit” a été annoncée par le ministre des Affaires étrangères Fred Mitchell, a rapporté The Independent. Il avait 94 ans.

 

 

Une légende du cinéma

 

Clint Watson, attaché de presse du Premier ministre des Bahamas, a confirmé vendredi à CNN que Poitier était décédé jeudi soir. Avec une liste impressionnante de distinctions, dont un Academy Award, une Médaille présidentielle de la liberté et un titre de chevalier, Sidney Poitier laisse derrière lui un héritage indélébile qui s’étend bien au-delà de sa présence imposante à l’écran.

La star née à Miami a remporté sa première nomination aux Oscars en 1959 pour “The Defiant Ones”. La nomination était importante pour l’Amérique, car il était le premier Afro-Américain à être nominé pour le meilleur acteur. Ce rôle lui a également valu un Golden Globe et un BAFTA Award. Mais, c’est en 1964 avec son film à succès “Les Lys des champs” (1963) que Sidney Poitier est devenu le premier Afro-Américain à remporter le prix du meilleur acteur aux Oscars.

Sa carrière pionnière, le sujet d’un prochain spectacle de Broadway, découle de débuts modestes. Selon PBS, Poitier a déménagé à New York à l’âge de 16 ans après avoir vécu aux Bahamas pendant plusieurs années avec sa famille. Dans la Grosse Pomme, il a trouvé du travail comme concierge à l’American Negro Theatre en échange de cours de théâtre. À partir de là, il a joué des rôles d’acteur dans des pièces de théâtre pendant plusieurs années jusqu’à ses débuts au cinéma dans le film à caractère raciste No Way Out“. 

En 1967, il joue dans Devine qui vient dîner, une comédie romantique interraciale qui a été une onde de choc en Amérique. Viennent ensuite d’autres films mémorables, They Call Me Mister Tibbs et Uptown Saturday Night face à Bill Cosby.

 

Sidney Poitier a écrit deux autobiographies. « This Life », publié en 1980, détaille son enfance et sa vie amoureuse mouvementée.

ll a publié plusieurs autres œuvres, La mesure d’un homme : une autobiographie spirituelle (2007), La vie au-delà de la mesure : lettres à mon arrière-petite-fille (2008).

“En entrant dans ce monde, je laisserais derrière moi l’éducation de ma famille et de ma maison, mais dans un autre sens, j’emporterais leur protection avec moi”, a-t-il déclaré dans “Measure of a Man”. “Les leçons que j’avais apprises, les sentiments d’enracinement et d’appartenance qui ont été tissés dans mon personnage là-bas, seraient mes compagnons de voyage.” 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Start typing and press Enter to search

Abonnez-vous à notre Newsletter !

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

Votre inscription a bien été enregistrée ! Merci

%d blogueurs aiment cette page :