blacknews.fr

Qui est Robert Glasper, Grammy du meilleur album R&B ?

Mais « Qui diable est Robert Glasper ? » a posté puis supprimé Chris Brown, dépité d’avoir été coiffé au poteau par cet illustre inconnu du grand public. Nous avons donc eu l’idée de vous le présenter.

 

Pour rappel, Chris Brown est aujourd’hui le chanteur masculin le plus titré de l’histoire du Billboard Hot 100 et a réussi à dépasser Elvis en tant que chanteur masculin avec le plus grand de singles certifiés or par la RIAA, l’organisme officiel de comptabilisation de disques. Et pourtant, Chris Brown, nominé à 20 reprises aux Grammy Awards tout au long de sa carrière, pour une seule victoire en 2012 du meilleur album R&B pour FAME (2011), s’est fait évincer par Robert Glasper. 

Glasper, un inconnu aux multiples Grammys

Robert Glasper, 44 ans, est né à Houston, au Texas, d’une mère chanteuse de jazz et de blues. Egalement connu sous le pseudo de Rob G, Robert est un pianiste de jazz, compositeur et réalisateur artistique. Diplômé de la High School for the Performing and Visual Arts et de l’université The New School à New York, où il rencontre le chanteur neo-soul Bilal qui va l’introduire auprès de Mos Def en tant que directeur musical.

Il travaille ensuite avec Q-Tip, leader de A Tribe Called Quest pour son deuxième album solo The Renaissance (2008), Kanye West pour Late Registration, Meshell Ndegeocello pour The World Has Made Me the Man of My Dreams, Erykah Badu, Jay-Z, Common, et Maxwell, entre autres. Avec un CV aussi impressionnant, pas étonnant qu’il récolte autant de récompenses.

Son actuel Grammy, le deuxième du meilleur album R&B, est en effet le cinquième de sa carrière, puisqu’il a déjà remporté le prix du meilleur album R&B en 2013 pour le premier volet de sa série Black Radio et celui de la meilleure performance R&B traditionnelle, de la meilleure bande-son de compilation pour les médias visuels, et Meilleure chanson R&B. Sa performance est d’autant plus remarquable qu’il était opposé dans cette catégorie à la « Queen Of Hip-Hop Soul », Mary J. Blige.

Une carrière jazz fusion

Robert côtoie les jazzmen de renom tels Terence Blanchard et Roy Hargrove puis sort en 2004 son premier album, Mood. Une année plus tard, son deuxième album, Canvas, s’installe chez le légendaire label de référence jazz Blue Note.

Robert Glasper, influencé à la fois par Kanye West, Thelonious Monk ou encore Keith Jarrett, « conçoit sa musique comme un morceau de hip-hop dans lequel il imagine qu’un rappeur puisse étendre son flow ». Il a à son actif onze albums dont Black Radio 3, comme le chiffre l’indique, est une vision en trois parties d’un concept.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Start typing and press Enter to search

Abonnez-vous à notre Newsletter !

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

Votre inscription a bien été enregistrée ! Merci

%d blogueurs aiment cette page :