L’académie britannique du cinéma, ambitionne plus de diversité dans les prix

L’Académie déclare vouloir ajouter 1 000 membres issus de milieux sous-représentés

 
 

La rédaction

 

Après le tollé soulevé par ses nominations 2020, où aucun acteur de couleur n’était représenté, la British Academy of Film and Television Arts (#Bafta)- Académie britannique du film et de la télévision – a annoncé une refonte complète de son système d’attribution de récompenses, afin de mettre en lumière plus de talents de la #diversité.

 

 

Introduction de 1000 nouveaux membres

Ces changements de grande envergure – décrits comme un « renouveau créatif » par le nouveau président de la Bafta, l’indien Krishnendu Majumdar – sont le résultat d’un processus d’examen de sept mois, qui a été déclenché par de fortes critiques sur le manque de diversité de ses principaux prix. Après la publication des sa liste de  nominés aux Awards en janvier – où aucun acteur de couleur n’était représenté et une autre liste de sélection des meilleurs réalisateurs entièrement masculins – le réalisateur de Twelve Years A Slave (Oscar du Meilleur film en 2014), Steve McQueen – Bafta Award du meilleur espoir britannique en 2009 pour Hunger – a déclaré au Guardian que les Bafta « risquait de devenir « non pertinent » s’il ne changeait pas et ne reconnaissait pas des talents plus diversifiés. »

« Nous devons refléter la société, et non l’industrie, je pense que c’est l’élément clé car l’industrie n’est pas assez bonne pour le moment », a déclaré le Président Majumdar, la première personne de couleur à présider la Bafta depuis juin. « Ce que nous essayons de faire, c’est de mettre de l’ordre dans notre propre maison et de nettoyer notre propre côté de la rue ».

Une enquête sur la diversité sera obligatoire pour tous les membres et est conçue pour aider Bafta à créer une ventilation détaillée de ses membres. La procédure d’adhésion habituelle de la Bafta – qui implique une demande examinée par des « comités sectoriels » qui jugent si un candidat a apporté « une contribution significative à l’industrie britannique » – se poursuivra normalement.

 

Steve-McQueen (Oscar du meilleur film pour Twelve years a Slave 2014)

 

Un changement des votes et une limitation financière des campagnes

Le système de vote subira également plusieurs changements, notamment une liste de 15 films que les membres du comité doivent regarder, afin d’éviter une sélection dominante plus restreinte composée de films les plus célèbres.

Pour tenter de « niveler le terrain », Bafta limitera également les sommes pouvant être dépensées pour la campagne de chaque film. Le plafond exact des dépenses doit encore être confirmé, mais M. Samuelson a déclaré qu’il était conçu pour « atténuer les effets financiers des studios » et encourager les électeurs à se concentrer sur les performances vues. Les projections de DVD seront progressivement supprimées d’ici 2022, et tous les films seront disponibles sur le site de visionnage en ligne de Bafta.

Les studios doivent désormais choisir entre la nomination des acteurs pour le rôle principal ou pour les prix de second rôle : ils ne peuvent plus postuler pour les deux. L’année dernière, on a critiqué le fait que Scarlett Johansson et Margot Robbie aient été nominées deux fois, alors qu’aucune actrice de couleur n’avait été prise en considération.

Afin de diversifier la catégorie des réalisateurs, la liste restreinte de six nominations est passée de quatre à la moitié des vingt nominés.

 

Le producteur TV Krishnendu Majumdar, nouveau Président de la Bafta

Des changements efficaces ?

La catégorie des films britanniques exceptionnels aura désormais dix nominations au lieu de six, en réponse au fait que la revue a souligné « la nécessité pour la Bafta de faire plus pour défendre le vaste réservoir de talents multiculturels britanniques dans ses cérémonies de remise de prix ».

La responsable du syndicat de l’industrie du divertissement Bectu, Philippa Childs, a déclaré qu’elle se félicitait de ce projet mais a appelé à la prudence. « Nous verrons lors de la cérémonie de remise des prix de 2021 si les mesures annoncées dans cette revue seront suffisantes pour faire une différence significative », a-t-elle déclaré.

Le Dr Clive Nwonka, boursier de la LSE en études cinématographiques et auteur du livre « Black Boys : the Aesthetics of British Urban Cinema », a déclaré que le plan de la Bafta semblait être « un ensemble d’actions politiques très opportun, très consulté et de grande envergure ». Il a déclaré qu’une action à l’échelle de l’industrie était nécessaire pour rendre le paysage cinématographique britannique plus égalitaire, et a encouragé la Bafta à « utiliser ce moment et leur influence pour entamer une consultation plus large qui implique l’ensemble de l’industrie ».

 

Written by La Rédaction