Kenya Barris, créateur de « Black-Ish », réalisera un biopic sur Richard Pryor

Par Thomas Kwasi

 

#KenyaBarris, le créateur de la série #BlackIsh sur #Netflix, endossera les costumes de scénariste, réalisateur et producteur du film autobiographique sur la vie de l’inimitable comique défunt Richard Pryor (1940-2005). Figure marquante du stand-up des années 70-80, Pryor était l’un des acteurs les mieux payés des États-Unis de cette époque. Une production MGM qui a également acquis les droits d’une autre icône noire de la comédie, Sammy Davis Jr.

 

 

Une production grand studio

Kenya Barris a signé pour écrire et réaliser un prochain biopic sur Richard Pryor pour MGM qui a acquis le film dans une guerre d’enchères acharnées, rapporte Deadline.

 

Le biopic marquera les débuts de Kenya Barris en tant que réalisateur, rapporte Deadline. En plus de la réalisation et de la rédaction du scénario, le créateur de Black-Ish produira également le film par le biais de sa société, Khalabo Ink Society. Parmi les autres producteurs, citons la veuve de Pryor, Jennifer Lee Pryor, par le biais de sa société Tarnished Angel, et Tory Metzger pour Levantine Films.

« La façon dont Pryor a fait ce qu’il a fait – avec une vérité, une spécificité, une conscience de soi et avec un niveau de vulnérabilité inégalé – c’était la puissance et l’impact de son travail », a déclaré Barris. « Pryor avait une voix qui lui était propre et, à bien des égards, la comédie a depuis lors été dérivée de ce qu’il a créé. Pour moi, c’est un film sur cette voix, sur le voyage qui l’a façonnée et sur ce qu’il a fallu pour qu’elle devienne réalité ».

« Ayant été aux premières loges pendant une grande partie de la vie de Richard, je suis enthousiaste à l’idée que le mystère de son génie soit enfin exploré; et Kenya Barris est la personne idéale pour le faire. Richard et Kenya sont des frères créatifs », a déclaré sa veuve Jennifer Lee Pryor.

 

« Sans voix et humblement. J’ai attendu si longtemps pour partager cela. Je peux seulement dire que je ferai de mon mieux et que je suis honoré au-delà des mots »

 

Un projet de longue date qui se concrétise

Longtemps, Hollywood a cherché à porter à l’écran l’histoire de Richard Pryor, notamment en 2016 lorsque la Weinstein Company s’est associée à la veuve de Pryor, Jennifer et le réalisateur Lee Daniels. Etaient pressentis pour les différents rôles Mike Epps en Richard Pryor, Oprah Winfrey en la grand-mère de l’artiste, qui tenait un bordel et l’y a élevé ; Eddie Murphy dans le rôle du père Leroy « Buck Carter » Pryor et Kate Hudson en veuve de Pryor, Jennifer. 

Pryor a commencé sa carrière de comédien au début des années 1960 en jouant dans les clubs locaux de New York. Au cours des années 70, Pryor a gravi les échelons pour devenir l’un des comédiens noirs les plus populaires du genre, et les mieux payés, jouant dans des films comme Lady Sings the Blues, The Mack, Uptown Saturday Night, Car Wash, Harlem Nights et The Wiz. Pryor était également un auteur et un producteur de talent. Il a été auteur de comédie, de stand-up ainsi que d’émissions comme Sanford & Son, The Richard Pryor Show.

Le comédien de 65 ans est décédé de la maladie de Parkinson en 2005.

Written by La Rédaction