Colin Kaepernick, seul noir au conseil d’administration de l’éditeur Medium pour écrire sur le racisme

Colin Kaepernick élargit ses ambitions médiatiques

La Rédaction

 

En 2016, le geste symbolique de Colin Kaepernick, un genou à terre lors de l’hymne national américain, afin de sensibiliser les gens aux brutalités policières avait défrayé la chronique, déclenché une controverse qui a provoqué sa mise à l’écart de la NFL (Ligue Nationale de Football). C’est ce geste qui a été repris partout dans le monde lors des manifestations pour la mort de George Floyd, rendant ainsi une vibrante reconnaissance au geste fort de Colin.

 

L’athlète militant des droits civiques rejoindra le conseil d’administration de Medium, la plateforme de blogs dirigée par le co-fondateur de Twitter, Ev Williams. En plus du siège au conseil d’administration, Kaepernick Publishing présenté en février, créera pour Medium des articles sur la race et les droits civils aux États-Unis.

Kaepernick sera la seule minorité au sein du conseil d’administration de Medium, qui comprend quatre hommes blancs. Son rôle : interviewer des dirigeants, des militants et des athlètes de haut niveau. Il écrira également et soutiendra des articles rédactionnels sur Level, la publication de Medium pour les hommes noirs et de couleur, et sur Momentum, le nouveau blog de Medium sur le racisme anti-noir et les droits civils.

 

Une collaboration d’éditeur à éditeur

« Je suis très heureux que Kaepernick Publishing s’associe à Medium pour continuer à élever la voix des Noirs dans l’industrie de l’information et de l’édition », a déclaré Kaepernick dans un communiqué. « Je suis également impatient de créer de nouvelles opportunités et de nouvelles voies pour les écrivains et les créateurs noirs avec mon nouveau rôle de membre du conseil d’administration ».

Medium, fondée en 2012 par Williams, a commencé comme une plateforme de blogs ouverte mais s’est ensuite étendue à ses propres publications. La plateforme est populaire auprès de personnalités célèbres, dont le président Barack Obama, qui a publié un article sur les récentes manifestations.

Un porte-parole de Medium a commenté : « Nous étions en pourparlers avec Colin depuis un certain temps, et nous sommes honorés de l’élire pour rejoindre notre conseil d’administration », a déclaré M. Williams dans un communiqué. « La voix et les actions de Colin ont été à la pointe sur les questions de justice raciale, et le monde entier a dû le rattraper enfin. C’est un penseur incisif et indépendant, dont l’intégrité en tant que militant et athlète a inspiré tant de personnes. Nous avons apprécié notre collaboration avec Colin jusqu’à présent, et nous sommes impatients d’exploiter son point de vue, en tant que partenaire et leader ».

Kaepernick a déclaré en février qu’il avait lancé Kaepernick Publishing pour créer des opportunités pour « les écrivains noirs et bruns de contrôler leurs récits et d’en garder la propriété ». Il a également déclaré à l’époque qu’il publierait ses mémoires par l’intermédiaire de la nouvelle maison d’édition.

 

Un retour en grâce ?

Suite aux nombreuses manifestations pour George Floyd, plusieurs voix dont celle du commissaire de la NFL Roger Goodell a encouragé les équipes à signer Kaepernick. Le président Donald Trump qui avait pourfendu le geste de Colin Kaepernick pendant l’hymne national, revient sur ses déclarations et affirme maintenant que « Colin Kaepernick devrait avoir une autre chance dans la NFL s’il a les capacités de jeu nécessaires ». Trump avait même appelé les propriétaires des équipes à licencier les joueurs de football qui s’étaient agenouillés en solidarité avec Kaepernick.

Source : CNN

Written by admin