Bill Withers, le soleil de la soul ne brillera plus

Par Lise-Marie Ranner-Luxin

 

Bill Withers est mort lundi 30 mars à Los Angeles de complications cardiaques à 81 ans. Mais sa famille a confirmé la nouvelle dans un communiqué vendredi 3 avril. Mondialement connu pour ses titres « Ain’t No Sunshine », « Lovely Day » ou encore « Lean On Me », le chanteur avait été nommé neuf fois aux Grammy Awards au cours de sa carrière.

 

 

L’une des plus grandes voix de la Soul des années 1970

Né en 1938 en Virginie-Occidentale, Bill Withers ne se destinait pas à la musique. Orphelin de père, il s’engage dans l’United States Navy à 17 ans et y reste neuf ans, avant de rejoindre les usines Ford de Los Angeles. Installé dans la ville des Anges, il enregistre des démos le jour, et joue le soir dans des clubs. Son premier album studio, Just as I Am, en 1971 sur le label Sussex Records, contient de nombreuses pépites, dont Ain’t no Sunshine, et propulse sa carrière. Son deuxième album Still Bill est également un succès commercial, avec le tube Lean on Me. En 1973, son album live Bill Withers, Live at Carnegie Hall est encensé par la critique. Parmi ses titres les plus populaires figurent Use MeLovely Day, et surtout le magnifique Just the Two of Us, qu’il interprète avec le saxophoniste de jazz Grover Washington, Jr. Il devient alors aussi célèbre que d’autres artistes Afro-américains tel que Sammy Davis Jr, The Temptations, Ray Charles ou James Brown.

 

 

Une carrière largement récompensée pour un artiste discret

En 2014 Bill Winthers déclarait dans une interview au magazine Rolling Stone. « Je ne suis pas un virtuose, mais je pense avoir écrit des chansons auxquelles les gens pouvaient s’identifier ». C’est justement parce qu’elle parlait aux gens que l’une de ses chansons les plus connues « Lean On Me » était jouée et reprise par ces temps de confinement.

L’artiste avait décroché la prestigieuse récompense musicale des Grammy Awards à trois reprises, et en 2005, avait été intronisé au sein du Songwriters Hall of Fame aux côtés de David Porter, Isaac Hayes, Steve Cropper, Robert B. Sherman, Richard M. Sherman et John Fogerty. Il avait toutefois mis un terme à sa carrière dans les années 1980, après l’échec de son album Watching You Watching Me, mais avait intégré le Rock and Roll Hall of Fame en 2015. Bill Winthers était adulé par Al Jarreau ou Nile Rodgers qui voyait en lui « class, class and more class ».

« Bien qu’il ait vécu une vie discrète, près de sa famille et de ses amis proches, sa musique appartient pour toujours au monde entier », ont déclaré ses proches, qui se disent « dévastés ».

 

Written by admin