Le Rappeur de 20 ans Pop Smoke assassiné par balles

Le Hip-Hop endeuillé

 

Par Lise-Marie Ranner-Luxin

 

Le hip hop américain est endeuillé encore une fois ! Après Lil Peep et Juice Wrld qui ont succombé à des overdoses, et XXXTentacion et Nipsey Hussle, assassinés, c’est au tour de Pop Smoke étoile montante du Rap, qui vient d’être tué.

 

Les circonstances de sa mort

Il avait la voix rauque, grave et rocailleuse d’un vieux fumeur de havane, alors qu’il n’était âgé que de 20 ans ! Le rappeur américain Pop Smoke connu pour ses tubes Dior et Welcome to the Party a été tué par balles mercredi 19 février. Considéré comme l’espoir du rap, le jeune artiste se trouvait chez lui lorsque plusieurs hommes sont entrés à son domicile aux alentours de 4h30. Plusieurs coups ont été tirés dans la luxueuse demeure du rappeur située à Hollywood Hills, et les suspects sont partis à pied. Ils n’ont toujours pas été identifiés et la police ne sait pas encore s’ils connaissaient Pop Smoke.

Ce dernier a été retrouvé par les policiers à son domicile blessé par balles. Les autorités avaient été prévenues par un appel passé depuis la Côte Est des Etats-Unis, selon le Los Angeles Times, Pop Smoke a ensuite été transporté à l’hôpital, où il a été déclaré mort. D’autres individus qui se trouvaient dans la maison ont été arrêtés par la police avant d’être relâchés.

 

Des motifs encore flous

Les enquêteurs tentent de déterminer le motif de l’attaque. Quelques heures plus tôt, Pop Smoke, Bashar Barakah Jackson de son vrai nom, avait publié son adresse en montrant sur les réseaux sociaux des cadeaux qu’il venait de recevoir. Une étiquette indiquant où il habitait était collée sur l’un des sacs. Il avait également publié plusieurs clichés de lui où il prenait la pose dans une voiture en compagnie d’un ami montrant plusieurs liasses de billets. Les clichés ont été pris dans l’allée de son domicile selon TMZ. Le Los Angeles Times précise que les enquêteurs n’écartent pas la piste d’assaillants appartenant à un gang puisque Pop Smoke aurait entretenu des liens avec le gang Crips. Mais selon TMZ, le rappeur Pop Smoke, aurait finalement été victime d’un règlement de compte . Il s’agirait davantage d’un règlement de compte qu’un cambriolage. Selon des témoins qui ont vu les caméras de vidéosurveillance, le tireur n’a touché à rien et n’a rien volé.

 

Les hommages des artistes

Pop Smoke a débuté sa carrière en remixant des titres connus à New York, sa ville natale. Le premier single à succès du rappeur né en 1999, « Welcome to the Party », est sorti en avril 2019. Deux nouvelles versions de la chanson ont ensuite été diffusées avec des duos avec le rappeur Skepta et Nicki Minaj. Cette dernière a d’ailleurs rendu hommage à l’artiste. « La bible nous dit que la jalousie est aussi cruelle que la tombe. Incroyable. Repose en paix Pop », a-t-elle écrit sur Instagram. « P*****, j’ai mal, encore », écrit Snoop Dogg sur Instagram. Il faisait référence à la mort de Koby Bryant survenu plus tôt. Oui encore… Kylie Jenner a tweeté le message « Repose en paix Pop Smoke« , suivi d’un autre statut : « J’en ai marre de 2020 ». Travis Scott, a lui aussi exprimer sa tristesse, et le rappeur Tyga, « P***** frérot, on venait de se parler. J’arrive pas à y croire. Tu étais en pleine ascension. Tu étais une vraie star, frérot. Tu avais une énergie folle. Nous avions besoin de cette énergie et de ton son ! Repose en paix, frangin ».

Written by admin