Angela Bassett au casting de « Entre le monde et moi » de Ta-Nehisi Coates

 

Par Lise-Marie Ranner-Luxin

 

#AngelaBassett, parmi un parterre de stars, pour l’adaptation du célèbre livre de Ta-Nehisi Coates, « Entre le monde et moi », vainqueur du National Book Award en 2015, finaliste au Pulitzer et N°1 du New York Times.  Initialement mis en scène par l’Apollo Theatre en 2018, ce nouveau casting pour la chaine HBO comprendra , Oprah Winfrey , la fondatrice de «Black Lives Matter» Alicia Garza, Joe Morton, #PhyliciaRashad, Tariq «Black Thought» Trotter de The Roots, Courtney B. Vance, Pauletta Washington et Susan Kelechi Watson.

 

 

« Il n’y a rien de plus puissant que la couleur de la peau, la poésie, la musique et l’expérience d’une personne »

Angela Bassett qui interprète aussi Dorothea dans « Soul » le prochain Pixar, est revenu sur l’importance de la diversité au cours d’un déjeuner avec l’actrice Emilia Clarke jurée comme elle au « Trought The Lens de Tribeca ».

Au cours de cet échange avec l’actrice de Games of Throne, Angela Bassett a déclaré : « l’art reflète l’humanité et tout ce qui s’est passé dans le monde a impacté notre industrie ». L’interprète de Dorothea a poursuivi qu’elle pense que le mouvement #Oscarssowhite a été un bref moment éphémère, mais « cela semble être une occasion plus intense de faire un changement en donnant aux femmes, aux minorités, aux indigènes et aux personnes de couleur une réelle opportunité de faire valoir leurs histoires ». Les conversations sur la diversité ont été au centre du déjeuner. « À une époque de désinformation » a déclaré Mme Rosenthal, la présidente lors de son introduction, « nous devons tous être des héros de l’action, que ce soit en votant, en racontant une histoire ou en encadrant la prochaine génération. Chacun d’entre nous a les outils et le pouvoir de faire quelque chose de décisif. Nous avons notre propre pouvoir d’action. Créer un plan de changement durable en racontant des histoires qui ne peuvent pas être ignorées, déformées contre nous ou interrompues, voilà ce que fait Through Her Lens ». La réalisatrice et productrice Mira Nair a ajouté : « Il n’y a rien de plus puissant que la couleur de la peau, la poésie, la musique et l’expérience d’une personne ». Des paroles qui font justement écho à la prochaine adaptation de Entre le monde et moi.

 

 

« Entre le monde et moi », une œuvre littéraire fondamentale 

Le livre qui est une lettre que Coates, adresse à son fils, raconte ses expériences quand il grandit dans le centre-ville de Baltimore, sa peur croissante de la violence quotidienne contre la communauté noire et sa notion que la société américaine soutient la suprématie blanche. Elle est décrite comme une exploration de l’histoire des Noirs américains au sein du pays, notamment sur ce que signifie vivre dans un corps noir. A propos de cette nouvelle adaptation Coastes a déclaré : « je travaille avec Kamilah Forbes depuis aussi longtemps que je suis écrivain et c’est la mieux placée pour mettre Entre le monde et moi à l’écran » Quant à Roger Ross William producteur de « One Story Up » qui produit également le documentaire il a déclaré :« C’est un ouvrage de référence qui a initié des conversations cruciales dans notre pays sur le racisme et dans la culture, je suis ravi de participer à la diffusion de cette œuvre puissante et de son message à HBO ».

 

Written by Lise-Marie Ranner Luxin