Afropolitan Comics : l’exposition virtuelle qui réunit l’Afrique francophone et anglophone

Par la rédaction

 

« Autobiographie », « Héros et Histoire », et « Folklore et Futur » sont les trois thèmes développés dans le cadre de l’exposition panafricaine et bilingue « Afropolitan Comics : de l’Afrique du Sud au Continent africain », accessible en ligne jusqu’au 5 juillet.

 

Dans le cadre de l’Année de la bande dessinée BD 2020, l’Institut Français d’Afrique du Sud (IFAS) et la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image (CIBDI) s’associent pour une exposition virtuelle panafricaine accessible en ligne. L’exposition, programmée dans le cadre du National Arts Festival, temps fort de la scène culturelle sud-africaine, se tiend en ligne jusqu’ au 5 juillet.

 

Une exposition virtuelle en réaction à la pandémie de coronavirus

L’exposition virtuelle a été conçue en réaction à la pandémie de coronavirus, dans la continuité de l’exposition Art of Comics qui fut l’occasion d’un premier partenariat entre l’Institut français d’Afrique du Sud, la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image et la Johannesburg Art Gallery en 2019, avec le mécénat de Total.

 

Un dialogue entre la bande dessinée sud-africaine et celle d’autres pays du continent

L’exposition Afropolitan Comics consiste en un dialogue entre la bande dessinée sud-africaine et celle d’autres pays du continent, à travers les œuvres de 16 artistes rassemblées sous trois grandes thématiques : « Autobiographie», « Héros et Histoire », et « Folklore et Futur ». Parmi les auteurs exposés figurent l’artiste sud- africain Loyiso Mkize (qui est aussi l’auteur de l’affiche de l’exposition), l’artiste algérien Samir Toudji (dit Togui) ou encore l’artiste camerounaise Reine Dibussi.

 

Une collaboration transversale

Elle est portée par les commissaires Tara Weber (commissaire de la Johannesburg Art Gallery) et Raymond Whitcher (auteur de bande dessinée et chercheur), ainsi que Jean-Philippe Martin (conseiller scientifique de la CIBDI) et Joëlle Epée Mandengue (autrice de bande dessinée et directrice du Festival Bilili BD au Congo-Brazzaville), et développée par le studio de création français « Cher Ami ».

 

Pour voir l’exposition : www.afropolitancomics.com

Written by La Rédaction


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.