Will Smith et Antoine Fuqua retirent la production de leur film de Géorgie pour protester contre la loi électorale

La Rédaction.

 

L’acteur Will Smith et le réalisateur Antoine Fuqua – « Training Day » qui a valu un oscar à Denzel Washington, « Equalizer 1 & 2″, « les 7 mercenaires »-, prévoient de déplacer la production de « Emancipation », leur prochain film sur l’esclavage, hors de Géorgie pour protester contre la nouvelle loi électorale de l’État. « Emancipation » est un blockbuster vendu à Apple TV+ pour 120 millions de dollars. Une loi qui, selon les critiques, équivaut à une suppression des électeurs, visant à réduire la participation des personnes de couleur.

 

Un geste politique majeur 

La photo de Peter qui a fait le tour du monde
La photo de Peter qui a fait le tour du monde

Le tournage d’Emancipation, qui devait commencer le 21 juin, met en vedette Smith dans le rôle de Peter, un esclave fugitif qui fuit la Louisiane pour rejoindre l’armée de l’Union pendant la guerre civile dans l’espoir de gagner la liberté au nord. Réalisé par Antoine Fuqua à partir d’un scénario de William N. Collage, le film est co-produit par Fuqua Films et Westbrook Inc., la société de production de will Smith et a été vendu à Apple Studios pour 120 millions de dollars. Emancipation, un thriller sur l’esclave en fuite Peter dont la photo du dos lacéré a fait le tour du monde, est le premier projet de film à gros budget à se retirer de l’État sur la base de la nouvelle loi, a rapporté Variety .

« En ce moment, la Nation est en train de se réconcilier avec son histoire et tente d’éliminer les vestiges du racisme institutionnel pour parvenir à une véritable justice raciale », ont déclaré Fuqua et Smith dans un communiqué conjoint.
«Nous ne pouvons pas en toute conscience apporter un soutien économique à un gouvernement qui promulgue des lois de vote régressives conçues pour restreindre l’accès des électeurs», précise le communiqué.
«Les nouvelles lois sur le vote en Géorgie rappellent les obstacles au vote qui ont été adoptés à la fin de la reconstruction pour empêcher de nombreux Américains de voter. Malheureusement, nous nous sentons obligés de déplacer notre travail de production cinématographique de la Géorgie vers un autre État », a-t-il poursuivi.

Une décision qui fait suite à celle de la Baseball Major League de déplacer le « All-Star Game » de cette année hors d’Atlanta face aux critiques sévères de la loi, y compris par le président Biden.

 


Lire aussi sur blacknewsmagazine.com : Antoine Fuqua : un réalisateur dans la ligne de mire


 

Une loi inspirée de la contestation des résultats par Donald Trump

Les nouvelles lois ont été adoptées à la suite des affirmations infondées de l’ancien président Donald Trump concernant la fraude électorale lors de l’élection présidentielle de 2020, et après que la Géorgie a voté pour un démocrate à la présidence pour la première fois depuis des décennies. Les règles raccourcissent la durée du vote par correspondance, exigent que les électeurs absents produisent une pièce d’identité, limitent l’utilisation des boîtes de dépôt et font de la distribution gratuite de nourriture ou d’eau aux électeurs faisant la queue un crime.

Written by La Rédaction