blacknews.fr

Un documentaire sur OL’ DIRTY BASTARD, le trublion du Wu-Tang, est en préparation

Biography: Ol’ Dirty Bastard, le documentaire sur le trublion du Wu-Tang Clan, avec l’accord de sa femme, nous plongera profondément dans la vie personnelle et la carrière percutante du rappeur décédé en 2004 d’une crise cardiaque.

Une plongée dans la vie personnelle et professionnelle du trublion du Wu-Tang

Après Wu-Tang, an american saga, sorti l’année dernière, c’est autre plongée sur l’un de ses membres les plus influents qui est en préparation. Ol’ Dirty Bastard alias ODB, né Russell Jones à Fort Greene, Brooklyn, est décédé d’une crise cardiaque induite par la drogue en 2004, à l’âge de 35 ans. Le documentaire sur sa vie, Biography : Ol’ Dirty Bastard devrait sortir en 2023 sur les réseaux A&E.

Le documentaire de deux heures comprendra également des récits détaillés des personnes les plus proches du défunt rappeur ainsi qu’un aperçu approfondi de sa vie personnelle en dehors de sa carrière en tant que l’un des membres fondateurs du Wu-Tang Clan.


Lire aussi : WU-TANG : LA SAGA DU CLAN CONTINUE EN STREAMING LE 8 SEPTEMBRE


Sam Bridger, producteur exécutif du documentaire, se félicite  : “Chez Pulse Films, nous sommes passionnés par la réalisation de documentaires musicaux qui racontent des histoires intimes et uniques sur les artistes les plus emblématiques du monde. ODB a complètement redéfini ce que signifiait être un MC. [Il était] un génie qui vivait et respirait son art. Nous sommes ravis d’avoir Sam et Jason Pollard à bord, qui sont les cinéastes parfaits pour raconter cette histoire incroyable pour la première fois. Il n’y aura jamais personne comme ODB et nous sommes très reconnaissants à sa famille et à ses amis de nous avoir invités dans son monde.”

“Je suis ravie de raconter toute l’histoire de mon mari”, a partagé sa femme dans un communiqué. “Avec ce documentaire, le monde en apprendra davantage sur le fils, le mari, le père et l’artiste. Je suis fier de l’équipe que nous avons construite, y compris Pulse, mes partenaires de production Nicole Beckett et Messiah Jacobs chez Four Screens, et notre équipe de réalisation, les Pollard.”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Start typing and press Enter to search

Abonnez-vous à notre Newsletter !

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

Votre inscription a bien été enregistrée ! Merci

%d blogueurs aiment cette page :