The Beatnuts, les rappeurs Latinos à Paris

Le duo sera en concert le 9 mars au M111 Café

Par la Rédaction

 

The Beatnuts « L’escouade qui monte. Monie Love, De La Soul, A Tribe Called Quest, Pete Nice, Common Sense, Chi-Ali mais aussi Naughty By Nature ont  exigé le son  jazzy et « cuivré » du trio. Ils savent également rapper, comme le prouve leur excel­lent album Intoxicated Demons » Voici la description que nous en faisions dans le dossier la Révolution Hip-Hop/Top Producers (blacknewsmagazine.com)

Leur nom (nuts) leur vient d’un surnom donné par les antiques Jungle Brothers pour leur capacité phénoménale à aligner une pléiade de titres lors d’une seule soirée. Dans ce qu’on a appelé le hip-hop latino, ces fous du beat arrivent en très bonne position : le seul groupe latino à intégrer l’incontournable collectif The Native Tongues qui réunit A tribe Called Quest, De La Soul, The Jungle brothers.

 

 

Le duo natif du Queens, New York, est né en 1989 par Junkyard Ju-Ju et Psycho, rejoint par Fashion. Ils se signalent en 1990 par des productions de l’anglaise Monie Love et Electronica Stereo MC’s, puis deux années plus tard, Common,  Pete Nice et DJ Richie Rich. Leur premier album Intoxicated Demons : The Ep  voit le jour en 1993, puis  The Beatnuts: Street Level qui marquera la transformation définitive du trio en duo, après le départ de Fashion. Leur style jazzy et tranchant leur vaudra de se hisser dans les classements Billboard.

Après une longue absence, le duo, auteur de six albums, et quatre compilations, sera le 9 mars prochain à Paris. L’occasion d’écouter du real hip-hop new-yorkais de la belle époque.

 

The Beanuts à La Manufacture 111 / M111 Café culturel & solidaire 114 boulevard Davout 75020 Paris

Written by admin