Rap, musique africaine : les stars du show-biz toujours aussi riches malgré le Coronavirus

Par la Rédaction

Le magazine Forbes, vient de dévoiler la liste des milliardaires dans le monde. Ni le krach boursier ni la crise du coronavirus, n’ont atteint la fortune vertigineuse de ces personnalités. La surprise de cette année, c’est Kanye West qui vient de faire son entrée dans ce club très privé, avec 1,3 milliard de dollars, grâce à sa marque de chaussures développée avec Adidas. Mais quelles sont les autres stars du hip-hop/R&B et de la musique africaine à avoir fait fortune ?

Classement Forbes des fortunes du Rap

Jay-Z : 1 milliard de dollars

Bien avant l’arrivée de Kanye West dans le classement Forbes, Jay-Z, de son vrai nom Shawn Carter, est le premier rappeur milliardaire à faire son entrée dans le classement du prestigieux magazine. En tant qu’ancien président de Def Jam Recordings (label discographique de hip-hop américain de la société d’édition de disques détenue par le Universal Music Group), Jay-Z est cofondateur de Roc-A-Fella Records et fondateur de Roc Nation.

Jay-Z a aussi investi dans les lignes de vêtements, les boissons gazeuses, les boissons alcoolisées et des réseaux de télévision. Auparavant, il a dirigé une ligne de vêtements qu’il a vendue en 2007, la société de divertissement Roc Nation et sports management agency Roc Nation Sports, entre autres. Aujourd’hui, il a 14 albums numéro 1, tous ayant atteint le sommet du Billboard 200, et 21 Grammy Awards.

Viennent ensuite les autres stars du Rap qui elles, sont riches en centaines de millions.

Dr Dre : 770 millions de dollars

Considéré comme l’un des plus grands producteurs de rap, Dr Dre a produit, Tupac, Snoop Dogg, Eminem et Kendrick Lamar. En 2018, ses revenus se sont élevés à 35 millions de dollars. Bien qu’il s’autoproclame milliardaire, l’ancien membre de NWA n’a pas encore passé ce palier symbolique. Il s’en est considérablement rapproché après avoir amassé 500 millions de dollars en vendant son entreprise d’appareils audio Beats à Apple en 2014.

P. Diddy : 885 millions de dollars

P. Diddy est sans doute le seul dans cette liste à être un homme d’affaires avant d’être rappeur. « J’ai commencé ma carrière à 12 ans, en livrant des journaux» avait-il déclaré au magazine Forbes. En 37 ans, sa fortune a augmenté de centaines de millions de dollars, tout en ayant sorti un album qui a été sept fois disque de platine. En plus d’avoir été le producteur de la légende du rap Biggie, de Mariah Carey et de Jennifer Lopez, P. Diddy est aussi un des principaux actionnaires de la marque de vodka Cîroc qui lui promet un flot de cash croissant dans les prochaines années.

Drake : 75 millions de dollars

Le dernier de cette liste n’est autre que Drake. Mais il progresse vite, puisque sa fortune a augmenté de moitié depuis l’année dernière. À ce rythme-là, il va rapidement rattraper son retard. En plus de son activité artistique, le rappeur canadien a investi dans l’immobilier et dans l’industrie du whisky.

 

Les artistes africains le plus riches

 

Les artistes africains ne sont pas en reste, pas de milliardaires, mais des fortunes en millions de dollars.

Youssou Ndour : 161 millions de dollars

Le roi du Mbalaax, Youssou Ndour est devenu un homme d’affaires à succès, notamment avec le Groupe Future Médias.

Akon : 80 millions de dollars

Le sénégalais en plus d’être PDG de son propre label Konvict Music, bénéficie d’une popularité sans bornes en Afrique et dans le monde. Akon a vendu plus de 35 millions d’exemplaires de ses albums et a été nominé cinq fois pour les Grammy Awards.

Black Coffee : 60 millions de dollars

Nkosinathi Maphumulo, alias Black Coffee est originaire de la province de KwaZulu-Natal en Afrique du Sud. Il compte 5 albums sortis sous son propre label. En 2005, il a remporté le « Breakthrough DJ Of The Year » aux DJ Awards à Ibiza.

Don Jazzy : 30 millions de dollars

Entrepreneur, producteurs et interprète, Don Jazzy a crée son label Marvin Records et fait fortune depuis.

Wizkid : 20 millions de dollards

Originaire de Lagos, Wizkid est PDG de son propre label « Starboy ». C’est l’artiste nigérian ayant réussi le plus de collaborations avec des stars internationales.

Koffi Olomidé : 18,3 millions de dollars

Les chiffres sont aproximatifs mais l’artiste congolais qui est le premier artiste noir africain à remplir Bercy a connu plusieurs succès notamment avec « Loi » C’est une des chansons incontournables du musicien congolais, qu’on passe lors d’un mariage africain ou pendant une soirée afro. Cette musique est sortie en 1997 chez Sonidisc.

Davido : 16 millions de dollars

David Adedeji Adeleke de son vrai nom, Davido est issu d’une famille très riche. La fortune paternelle s’élève à 700 millions de dollars. Grâce à sa voix autotunée, il a remporté de nombreux prix et connu un énorme succès avec « Back When ».

Sarkodie : 7 millions de dollars

Patron du rap ghanéen, Sarkodie, a sorti sa propre ligne de vêtements qui a fait sa fortune.

Tinashe : 6 millions de dollars

Seule femme à faire partir du classement. Père zimbabwéen et mère danoise, cette artiste est née aux Etats-Unis. Elle est l’égérie de plusieurs marques, et a endossé un rôle dans le film Cora Unashamed et prêté sa voix à un personnage du film d’animation The Polar Express.

Written by admin