Pape Diouf, l’ex journaliste et Président de l’Olympique de Marseille est mort du Covid-19

Hospitalisé à Dakar, il n’a pu être transféré en France

La Rédaction

 

Mababa Diouf alias Pape Diouf, le seul dirigeant noir d’un club européen de première division, et Chevalier de la Légion d’honneur, est décédé le 31 Mars à Dakar du Covid-19. Il avait 68 ans.

 

Journaliste sportif puis Agent de joueurs et Manager de l’Olympique de Marseille, il était interné pour cause de contamination au Covid-19. Maintenu sous assistance respiratoire, espérant un transfert en France qui n’a malheureusement pas eu lieu, il est finalement décédé le 31 mars.

Pape Diouf est né le  à Abéché au Tchad où son père militaire est affecté. Il passe son enfance au Sénégal puis en Mauritanie où il effectue sa scolarité jusqu’à 10 ans. Puis c’est le retour au Sénégal pour finir l’école primaire. A 18 ans, il débarque à Marseille. Il est ensuite pigiste au journal local La Marseillaise avec pour mission, la couverture de l’actualité de l’Olympique de Marseille. Il intègre ensuite le quotidien national sportif Le Sport, qui malheureusement, dépose le bilan.

Fort de ces expérience, Papa Diouf retourne en Afrique où il organise des jubilés de joueurs dont celui de la perle d’origine angolaise Eusobio. C’est ensuite la carrière d’agent sportif qui marquera la carrière de plusieurs joueurs africains entrés dans l’histoire du Football français. En effet, dans sa liste de joueurs coachés,Basile Boli, Joseph Antoine Bell,  Marcel Desailly, Bernard Lama,  William Gallas,et Didier Drogba, parmi d’autres.

En 2004, Pape Diouf rejoint l’Olympique de Marseille comme manager général du club, chargé des affaires sportives, puis en 2005, Président avec l’appui de l’actionnaire majoritaire, Robert Louis-Dreyfus. 

Pape Diouf est fait Chevalier de la Légion d’honneur en 2012 et a publié deux ouvrages :  De but en blanc (Éditions Hachette Littératures, C’est bien plus qu’un jeu, (Éditions Grasset,

 

Written by admin