Mort de David Dinkins, premier maire noir de New-York, à 93 ans

David Dinkins, 106e maire de New York a été élu en 1989

Par la Rédaction

« David Dinkins était un précurseur de Barack Obama. Il a été élu avec les mêmes arguments », a déclaré le Révérend Al Sharpton. David Dinkins, premier maire noir de New York, élu en 1989 face à Rudy Giuliani – actuel avocat de Donald Trump dans la bataille électorale face à Biden -, est décédé lundi 23 novembre, ont déclaré des sources au New York Post. L’ancien maire serait décédé de causes naturelles. Il avait 93 ans.

Il meurt un mois après sa femme

C’est son aide médiacle qui l’a découvert dans son appartement de l’Upper East Side lundi 23 novembre vers 21h30. Sa mort survient un peu plus d’un mois après celle de sa femme, Joyce, chez eux, à 89 ans.

Dinkins – qui avait battu le président Ed Koch lors des primaires démocrates de 1989 – a également battu le républicain Rudy Giuliani cette année-là pour devenir le 106ème maire de la ville.

« Je présente mes plus sincères condoléances à la famille du maire David Dinkins, et aux nombreux New-Yorkais qui l’ont aimé et soutenu », a écrit Giuliani, son ancien adversaire sur Twitter.

« Il a consacré une grande partie de sa vie au service de notre grande ville. Ce service est respecté et honoré par tous ».

Il a servi jusqu’en 1993, puis a perdu de justesse sa candidature à la réélection contre son adversaire du GOP. Marqué par une criminalité et des troubles raciaux généralisés, son mandat a néanmoins été positivement reconnu par tous. Malgré les troubles, il a dirigé la ville avec une grâce et une dignité respectées même par ses ennemis politiques lui conférant une figure de maire admiré à la fin de son mandat.

« David était un maire historique. Il a montré qu’un candidat noir peut bénéficier d’un soutien biracial dans une course à l’échelle de la ville », a déclaré l’ancien gouverneur David Paterson, le premier gouverneur afro-américain. « Il bénéficiait d’une appréciation particulière. Il a essayé très fort d’être le maire de tous, Noirs et Blancs ».

Dinkins a dirigé la plus grande ville du pays deux décennies avant que Barack Obama ne soit élu le premier président afro-américain.

« David Dinkins était un précurseur de Barack Obama. Il a été élu avec les mêmes arguments », a déclaré le révérend et activiste des droits civils Al Sharpton. « Il a contribué à changer la psychologie de la politique américaine, la rendant plus inclusive et plus progressiste. »

Written by La Rédaction