#Lu. Une femme enceinte meurt du COVID-19, mais son bébé survit après une césarienne

La Rédaction

 

Londres. Mary Agyeiwaa Agyapong, une infirmière londonienne d’origine ghanéenne, enceinte de 28 ans, est malheureusement décédée des suites du COVID-19 après avoir accouché.

 

Cependant, son bébé a survécu et se porte « très bien » après avoir été mis au monde par césarienne d’urgence. Agyapong, qui a travaillé comme infirmière à l’hôpital universitaire de Luton et Dunstable pendant 5 ans, avait été admise à l’hôpital deux jours après avoir été testée positive au coronavirus selon CNN. Son mari, lui a été immédiatement mis en auto-quarantaine, dans l’attente des résultats de son test COVID-19.

David Carter, PDG du Bedfordshire Hospitals NHS Foundation Trust, a déclaré qu’Agyapong était « un membre très apprécié et aimé de notre équipe, une infirmière fantastique et un excellent exemple de ce que nous représentons dans cette confiance que l’on nous accorde ».

« Je n’aurais pas pu rêver d’un meilleur mentor pour mon stage de fin d’études. Vous avez contribué à former l’infirmière que je suis devenue », a écrit Catherine Clewes, une de ses stagiaires.

« Je suis profondément touchée par tout cela et mon cœur va à tous les membres de ma famille et à mes amis proches. Je suis reconnaissante que ma petite fille soit en sécurité », a déclaré Deborah Akintola, la mère de la victime.

Une page GoFundMe de récolte de fonds a été mise en place pour soutenir son mari et son bébé, et avait  jusqu’à  permis de récolter plus de 150 000 livres sterling (environ 187 000 dollars américains) en près de deux jours. La page de collecte de fonds a également été inondée d’éloges et d’appréciation de la part des personnes qui l’aiment et même de celles qui viennent de lire son histoire.

Sur cette page, on peut lire cet hommage :

Bonjour à tous,

C’est avec le cœur lourd que nous vous annonçons que notre sœur bien-aimée, notre tante, notre épouse, notre mère, notre collègue de travail et notre amie Mary Agyeiwaa Agyapong (Mary Mo) nous a malheureusement quittés pour être avec le Seigneur.

Mary a été une bénédiction pour tous ceux qu’elle a rencontrés et son amour, son attention et sa sincérité seront irremplaçables.

Je collecte ces fonds pour sa famille proche ; son mari, AJ et sa petite fille Mary, née au moment de sa mort.

Il est humain pour nous de prendre soin d’eux de toutes les manières possibles pendant cette période difficile et éprouvante.

Les fonds collectés seraient un point de départ pour les soutenir financièrement en créant un fonds fiduciaire pour ses enfants. Et tout montant que vous serez amené à verser dans la limite de vos capacités sera très apprécié pour soutenir la famille, car elle aurait pu, sans hésitation, venir en aide

Source : blacknews.com

Written by admin